Avec Runnin’city, faites vous une visite guidée de Lille en courant

Dans Culturons-nous, Lille, Sueur
Scroll par là

Déjà, se motiver pour faire un footing, c’est dur. Si en plus c’est pour faire le tour du pâté de maison… Pas évident de trouver la motivation. L’appli Runnin’City propose une multitude de parcours touristiques pour découvrir sa ville en courant. A Lille, vous avez le choix entre trois visites.

En 2016, Christophe Minodier et Olivier Lebleu, deux chefs d’entreprises fans de course à pied, décident de lancer une appli pour “courir intelligemment“. Ces deux passionnés ont une idée en tête : associer la course à pied à la découverte de la ville dans laquelle on la pratique. Cette appli, c’est Runnin’City.

Du tourisme sportif…

Muni d’un smartphone et d’une paire d’écouteurs, il suffit pour le runner de lancer l’application Runnin’City  et de sélectionner la ville dans laquelle il se trouve, puis la boucle qui lui convient. Et voilà, y a plus qu’à. Une fois dans la boucle, l’appli le guide vocalement d’un point d’intérêt de la ville à un autre et lui donne 15 à 30 secondes d’informations touristiques à leur sujet. Des monuments, des ponts, des bâtiments, des musées, des rues, tout y est. Quand on dit tout y est, on parle aussi des infos de base : distance parcourue, durée et vitesse de la course, dénivelé et calories brûlées.

La boucle proposée par Runnin’City pour redécouvrir la ville de Lille  à travers ses nombreux points d’intérêts

… pour tous et partout

En tout, c’est 450 boucles dans 150 villes de tous les continents qui sont proposées gratuitement par Runnin’City. Chaque ville quadrillée par l’appli possède au minimum des boucles de cinq, dix et quinze kilomètres. A Lille, trois parcours sont proposés : le “Grand Lille” qui vous fait courir et visiter le centre-ville et Wazemmes, un parcours sur l’histoire de la ville, du Vieux-Lille à Euralille, et un sur l’histoire des grands monuments qui font la ville.

Et pour les moins sportifs, ou les puristes de la visite touristique, en marchant, ça fonctionne aussi (et bim). Dispo en français, en anglais, en espagnol et en italien, on peut même renforcer ses compétences linguistiques en faisant du bien à son corps. Un esprit sain dans un corps sain, comme qui dirait.

Pour les férus de course à pied (qui ont tout notre respect) et/ou de voyage, de nouvelles villes et de nouveaux parcours sont ajoutés toutes les semaines. De quoi redécouvrir l’histoire de sa ville et celle d’un tas d’autres. Qu’on soit un fana de running en business trip, un voyageur curieux ou un sportif du dimanche, plus d’excuses pour ne pas sortir prendre l’air et s’endormir moins bête.

Toutes les infos sur Runnin’City ici.