Bals à Fives remet le couvert avec une soirée Elektro Baobab

Dans Lille, Music in my ears, Night Night
Scroll par là

Les inénarrables Bals à Fives reprennent du service ce samedi avec une soirée qui s’annonce bien sympathique. Au programme : de l’electro à l’influence fortement africaine. Ça va donc bouger fort à la salle des fêtes de Fives. 

Ce sont des soirées où les gens font la queue dans la rue pour entrer, c’est dire. Les Bals à Fives sont devenus une institution au fil des ans. Et ce qu’il y a de chouette, c’est qu’ils reviennent souvent, mais jamais vraiment sous la même forme. Là, par exemple, la salle des fêtes de Fives (un genre de petit bijou art déco comme on n’en fait plus) va résonner à coup d’electro africaine. Chaque fois, on voyage toujours un peu tout en restant dans le coin. 

Donc, là, vous allez commencer votre soirée par un petit échauffement. Le DKR Groupe vous fera une petite démonstration de danse africaine, histoire de vous donner le ton. Puis vous aurez droit à un live pas banal. Le groupe Elektro Baobab vous fera l’honneur d’un concert en bonne et due forme. En même temps, quand on allie Edsik, un producteur de “bass music” français, Mama Sadio, une chanteuse traditionnelle sénégalaise et Skatta, un rappeur anglais, ça donne nécessairement un truc un peu guedin. Preuve en images (elle vous dit rien, cette ville? On a un doute) : 

Voilà.Et en fait, ce n’est pas fini, puisqu’un set de DJ Edsik (le producteur sus-cité) en parfaite harmonie avec Tchoubtchoub et DJ Faraï viendra mettre fin à toute velléité de rester assis dans son coin. 

Niveau infos pratiques, on pose ça là : rendez-vous au 91 rue de Lannoy (métro Fives ou Marbrerie), ce samedi à partir de 19h30. Vous débourserez 5 euros pour voir tout ça, et d’ailleurs vous pouvez vous rendre sur cet event Facebook pour vous faire une idée.