Ce samedi, quatre heures de son électro à St-So par le label Noir Sur Blanc

Dans Lille, Music in my ears, Night Night
Scroll par là

Envie de se dan­di­ner sur le dan­ce­floor ce week-end ? Le label Noir Sur Blanc orga­nise une soi­rée élec­tro au Bis­tro de St-So ce same­di. Après le car­ton plein d’un pre­mier event orga­ni­sé en jan­vier 2018, le col­lec­tif lil­lois a déci­dé de refaire dan­ser sa ville avec quatre DJ sets.

Noir Sur Blanc est un label lil­lois et pari­sien com­po­sé de six jeunes (artistes, boo­kers, pro­mo­teurs) créé il y a deux ans pour ame­ner un peu de nou­veau­té sur la scène fran­çaise. La nou­veau­té, c’est eux : Kram­der et Honey & Bad­ger, tous DJs elec­tro house, gans­ta house et bass house. Les deux artistes ne man­que­ront pas au line up de la soi­rée Noir Sur Blanc & friends de ce same­di.

Mais comme son nom l’in­dique, ils ne seront pas seuls. Hid­den Face et Godamn seront aus­si de la par­tie pour vous faire décou­vrir ou redé­cou­vrir la bass House. Avec déjà deux mil­lions de vues sur toutes les pla­te­formes d’é­coutes réunies, le label Noir Sur Blanc connaît une véri­table ascen­sion (même Mar­tin Gar­rix et Skrillex, rien que ça, ont un œil des­sus). Bref, autant vous dire que same­di soir, ça va s’am­bian­cer. 

Au programme donc :

  • Kram­der de 21 heures à 22 heures. Il sera aux pla­tines pour vous échauf­fer avec ses sono­ri­tés funk, house et dis­co.
  • Le duo Honey & Bad­ger, déjà sou­te­nu par des poin­tures de l’élec­tro (Lost Fre­quen­cies, Tcha­mi ou encore Malaa), pren­dra la relève de 22 heures à 23 heures.
  • De 23 heures à minuit, ça sera au tour de Godamn, (lui aus­si sou­te­nu par Tcha­mi, Malaa mais aus­si Don Dia­blo ou Jauz) de faire bou­ger la foule sur des sons bass house et gang­sta house. 
  • Hid­den Face (de minuit à 1 heure) du label Daru­ma clô­tu­re­ra la soi­rée par un set mini­mal, tech­no et deep

Et comme toute soi­rée au Bis­trot de St-So, c’est gra­tuit (et ça fait plaiz), encore une rai­son pour venir avec ses potes enflam­mer le dan­ce­floor.