Lakkor, la webapp qui vous lie aux cavistes lillois

Dans Geek, Lille
Scroll par là

Chez nous, on aime la bière mais pas que. Un petit verre de pinard avec la raclette ça passe tou­jours bien, avouons-le. Encore faut-il savoir lequel choi­sir et où aller le cher­cher pour faire plai­sir au palais de nos invi­tés. Pour ça, rien de mieux qu’un caviste et la bonne nou­velle, c’est que deux Lil­lois ont créé Lak­kor, une webapp pour les mettre dans votre poche et avoir tou­jours LA bou­teille à por­tée de verre. 

Per­son­nel­le­ment, chez nous, nos parents se dis­putent encore et tou­jours pour savoir si la blan­quette de Môman doit se dégus­ter avec du vin rouge ou du vin blanc, un Bor­deaux ou un Bour­gogne, un sec ou un moel­leux. #Mais­La­Blan­quet­teEst­Bonne

Ce genre de conflit, ça peut en réa­li­té très vite se régler avant que la blan­quette ne soit ser­vie : à savoir, chez le caviste. Vous êtes déjà entrés chez un caviste ? Non, pro­mis, ce n’est pas que pour les fins œeno­logues. C’est même l’en­droit par­fait pour ceux qui aiment le vin mais n’en mènent pas large lors­qu’il faut en choi­sir un. Le caviste va deve­nir votre meilleur ami (et évi­ter le divorce de vos parents en prime).

A Lille, on en compte plu­sieurs des cavistes et si vous ne les connais­sez pas encore, ce sera bien­tôt chose faite une fois que vous aurez la nou­velle webapp lil­loise : Lak­kor. Grâce à elle, vous allez pou­voir accor­der votre menu du dimanche à un vin. En quelques clics vous pou­vez main­te­nant trou­ver le vin que vous cher­chiez et le caviste indé­pen­dant lil­lois où le dégo­ter. Vous pour­rez réser­ver la bou­teille, aller la cher­cher à l’heure qui vous convient ou même jouer les fei­gnasses timides et vous faire la faire livrer direc­te­ment chez vous en 2 heures max. 

Le concept de Lak­kor, on le doit à deux tren­te­naires lil­lois, Cyriaque et Alexandre, qui sont allés faire leurs études “wine and busi­ness” dans le Bor­de­lais. C’est là-bas qu’ils se sont connus mais c’est ici, dans leur plat pays d’o­ri­gine, qu’ils ont pris le vin à bras le corps pour le désa­cra­li­ser. 

Ce n’est pas parce qu’on est du Nord qu’on ne peut pas s’y connaître autant en vin qu’en bière, plai­sante le duo qui a inté­gré l’ac­cé­lé­ra­teur de start-up de Blan­che­maille by Eur­aTech’ depuis plus d’un an main­te­nant. C’é­tait impor­tant pour nous de reve­nir ici pour lan­cer Lak­kor et Lille dis­pose d’un réseau de cavistes indé­pen­dants qui ne deman­dait qu’à être mis en avant”. La webapp a le double avan­tage d’a­voir un algo­rithme d’ac­cords mets-vin tout en pro­po­sant un ser­vice de livrai­son qui mets aus­si en rela­tion le Lil­lois ama­teur en manque de bou­teilles et de conseils avec un caviste du coin.

Chez Lak­kor, pour l’ins­tant, la #team­ca­viste lil­loise compte sept éta­blis­se­ments chez qui vous pou­vez donc com­man­der avec l’as­su­rance d’a­voir le prix bou­tique. Si vous êtes dans le rush et que déci­dez de vous faire livrer, vous aurez un petit sup­plé­ment livrai­son (qui varie selon la dis­tance).

Si vous vous ren­dez compte que vous avez oublié le pinard pour la raclette après 19 heures, les cavistes sont fer­més, certes, mais la mini-cave de Cyriaque et Alexandre prend le relais jusque 22h30. “Cette cave est éphé­mère : on espère que des relais comme les bars à vins arri­ve­ront sur Lak­kor à long terme”, pré­cise Cyriaque. Dans leurs car­tons, il y a d’autres idées qu’ils laissent encore un peu vieillir en fûts : affi­ner l’al­go­rithme, ajou­ter un sys­tème de pot com­mun à l’app’ pour que les potes par­ti­cipent aus­si ou mettre en place un sys­tème de box. Bref, stay tuned.

Ah et si vous avez des invi­tés qui, déci­dé­ment, n’aiment pas le vin, on rap­pelle que les cavistes vendent aus­si de la bonne bière et des spi­ri­tueux, que vous pou­vez aus­si vous faire livrer via Lak­kor

Pour aller sur Lak­kor, rien de plus simple depuis votre smart­phone et votre tablette, c’est par ici.