Sur le tube, Kévin s’incruste dans Star Wars

Dans Geek, Lille

Photo @KevinSIncruste

Scroll par là

Ça ne vous a jamais traversé l’esprit de vous retrouver dans l’univers de vos films préférés ? Kévin Cavalin en a fait son passe-temps principal. Après s’être incrusté dans Takken ou encore Batman, le Lillois a décidé de se lancer dans un projet fou : une saga en plusieurs épisodes dans laquelle il donne la réplique à Obi Wan Kenobi et Anakin Skywalker. 

Je m’appelle Kévin, j’aimerais bien passer une semaine avec un Jedi pour apprendre un peu la force, afin de valider mon diplôme.” Kévin est au milieu du conseil des Jedi, juste à côté d’Anakin, et parle à Mace Windu (A.K.A. Samuel L.Jackson). Les effets spéciaux sont tellement bien faits qu’on y croit à mort. C’est le premier épisode de l’Apprenti Jedi, une saga en cinq épisodes que Kévin scénarise, réalise et joue sur fond vert. 

On en avait déjà parlé l’année dernière, lorsque cet épisode avait été diffusé. Kévin racontait alors qu’il avait commencé dans sa chambre, avec un drap vert et un logiciel. C’est du bricolage, mais il tient un truc. Un de ses amis est alors en stage chez Mediacut, boîte de prod’ tourquennoise, qui lui propose de tourner son Apprenti Jedi dans un studio pro.

En une semaine, Kévin et une grosse vingtaine de pros tournent près de Valenciennes cinq épisodes sur fond vert. On y voit donc Kévin devenir l’élève d’Obi Wan. Mais Kévin reste lui-même : il dévie du scénario initial pour réécrire une histoire bien à lui. La réalisation est parfaite, mais l’acteur dénote délicieusement, par ses paroles franchement marrantes et ses costumes décalés. Il y a quelques jours, il a sorti le deuxième volet de sa saga. On vous laisse admirer ses pantoufles Yoda du plus bel effet.  

Ça claque, hein ? “Cette vidéo a été plus ambitieuse, en terme de post-prod, raconte l’acteur principal. Par exemple, la scène de l’ascenseur, il ne fallait pas seulement effacer Anakin, il fallait aussi reconstruire tout le décor derrière. le jeu de lumière a été très compliqué aussi.” Il ne fallait pas que l’éclairage soit différent de l’ambiance du film, voyez-vous. 

Ce qui est chouette, c’est qu’il reste donc trois épisodes à venir. Mais la post-prod prend beaucoup de temps. En attendant, Kévin aimerait intégrer le casting d’autres grands films. “Pour faire vivre la chaîne, on peut imaginer des vidéos plus simples à tourner, mais avec un vrai contenu scénaristique, humoristique.” Selon lui, Disney accepte qu’on reprenne ses images pour des parodies (à condition de pouvoir y intégrer de la publicité, pas folle l’arbitre). “Et Disney détient Marvel… On verra bien.” 

Pour suivre les aventures de Kévin, sa chaîne YouTube est là.