Ça y’est, on peut acheter du carrelage à la coquille de moule de la Braderie

Dans Braderie de Lille, C'est green, Ch'est bieau
Scroll par là

Souvenez-vous, on vous en avait parlé juste avant la Braderie : pour leur grand retour, les tas de moules de la Place Rihour allaient être recyclés… en carrelage. Et c’était tout sauf une blague puisque, ça y’est, la société lilloise l’EtNISI a relevé le défi.

C’est bon, vous pouvez prévoir les travaux de réfection du sol de la cuisine. Espérance Fenzy, le fondateur d’EtNISI, a fini de transformer les quatre tonnes de coquilles de moules qu’il a récupérées de la Braderie 2018 en dalles de carrelage durable. 

En partenariat avec la ville, il a eu l’idée de “valoriser la matière locale, celle qui a vraiment du sens et une histoire pour les habitants de la région. Et les tas de moules, ça parle aux Lillois, ça fait partie du patrimoine“, expliquait-il cet été. 

Depuis, chez EtNISI, on a donc récolté, nettoyé et broyé les coquilles de moules qu’on a ensuite séchées, mélangées à du liant (c’est de la colle) et à d’autres matières durables. Après un petit passage au four à 100 degrés, voilà le travail : du carrelage à la couleur sombre et bleutée qui rappelle la moule mais qui, promis, n’en a pas l’odeur. 

Si ça vous tente, le mètre carré est affiché au prix de 50€. Mais vous pouvez aussi vous offrir un tabouret (120€) ou un bougeoir à la coquille de moule bradeuse (25€) d’ici une dizaine de jours. Bon à savoir : une partie du montant sera reversée à une asso lilloise et la bougie qui accompagne le bougeoir est elle-même même créée à partir de cire recyclée. 

Seuls 100 tabourets à la coquille de moule de la Braderie 2K18 sont dispos. 

En revanche, vous vous doutez pas bien que tout ceci a été produit en édition limitée. Ça va donc partir aussi vite que des moules un jour de Braderie. 

Pour aller jeter un œil à ces petits bijoux de recyclage, vous pouvez vous rendre au showroom d’EtNISI (au 7 bis Rue Montgolfier à Marcq-en-Barœul) ou envoyer un mail à efenzy@etnisi.com pour choper plus d’infos. On vous laisse aussi le site internet.