Ce week-end, la Condi se transforme en atelier d’artistes pour la Braderie de l’Art

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Dans le genre circuit court, on fait difficilement mieux comme concept. La Braderie de l’Art d’Art Point M, ce sont 150 artistes (logique) qui se réunissent à la Condition Publique de Roubaix pour créer, en live, des œuvres d’art qu’on peut, du coup, acheter. C’est ce week-end, et on vous conseille d’y faire un tour.

C’est un marathon, une ode à la récup, un workshop artistique, un parti-pris écologique, un atelier géant qui agite les artistes depuis 1991. Voyez les choses comme vous voulez, nous on dit que ce sera the place to passer au moins une heure ce week-end. Le principe est bordélique et beau en même temps. Dans le coin, il y a tout un tas d’entreprises qui travaillent sous le label Re-collecte. Au lieu de tout benner, elles donnent leurs matériaux usagers pour qu’ils soient réutilisés. Par des artistes, par exemple, à la Braderie de l’Art. 

Samedi, c’est donc 3 000m3 de bois, fer, plastique et autres trucs usés mais pas trop qui vont être déchargés à la Condi. Environ 150 artistes débarqueront avec leurs outils en tout genre et fabriqueront des œuvres d’art avec ces matériaux. Du coup, la Condition Publique sera un genre d’atelier d’artiste géant. On verra des scies à bois scier, des machines à souder fondre de l’acier, des marteaux cogner,  on entendra les artistes siffloter en créant, en live, des œuvres d’art uniques. 

Voilà, les artistes auront donc 24 heures pour se faire plaisir. Et bien sûr, vous visiteurs, vous pourrez acheter leurs créations, qui iront d’1 à 300 euros. Rendez-vous donc samedi ou dimanche pour assister à cette expo-spectacle-performance géante. Les portes ouvriront au public le samedi à 19 heures et fermeront dimanche à 19 heures (avec une petite interruption de 2h30 à 8h30 dans la nuit de samedi à dimanche pour faire dodo.)

La Braderie de l’Art a une page Facebook et un site internet, ce qui est pratique.