Le chantier de Saint-So Bazaar est lancé

Dans La rue, Lille

© Beal&Blanckaert

Scroll par là

La halle B de l’ancienne gare Saint-Sauveur accueille déjà des expos mais il restait encore un bout de 5 000m2 à exploiter. Ce sera fait d’ici février 2020. En tout cas, c’est la date annoncée pour la fin des travaux du Saint-So Bazaar, un immense lieu hybride qui mixera coworking, ateliers, showrooms et lieu de vie événementiel.

Si ça semble encore coincer du côté Est de la friche Saint-So avec la piscine olympique, à l’Ouest, y’a du nouveau. Ce lundi, le coup d’envoi du réaménagement de la dernière partie de la halle B a été lancé. Traduction : c’est parti pour un peu moins d’un an et demi de travaux de transformation. Bonjour le bazar, et ça va le rester jusqu’au bout. 

Oubliez la “halle B” et dites bonjour au Saint-So Bazaar, futur repaire des makers, des artistes mais aussi des gens du quartier qui pourront louer un espace de coworking ou venir s’en mettre plein les mirettes dans l’espace de vie/showroom.

Bon, là tout de suite, on a encore du mal à se projeter mais…

Maintenant que les collectivités locales ont tout désamianté, la coopérative européenne SMart et le cluster initiativesETcité (c’est eux qui sont en charge du projet maintenant) ont enclenché la seconde étape. A savoir, métamorphoser 5 000m2 de hall de gare en friche en lieu ouvert et design. 

Ça, par exemple, c’est un petit aperçu de ce que devrait être le showroom. © Beal&Blanckaert

Côté architecture, les architectes de Béal&Blanckaert ont misé sur des matériaux biosourcés, des espaces modulables et un bâtiment peu énergivore (parce que chauffer 5 000m2, ce n’est pas rien). 

Et ça c’est pour la partie coworking © Béal&Blanckaert

D’ici l’été 2019, on devrait connaître le nom des premiers résidents et on pourra même aller visiter les ateliers qui seront terminés. En attendant, ne soyez pas surpris d’entendre du bruit du côté de la halle B quand vous serez en afterwork au Bistrot Saint-So au printemps prochain.