Le Biplan entame son dernier vol

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears

© Philippe PAUCHET / La Voix Du Nord

Scroll par là

Le vol de l’année dernière avait connu une zone de turbulences avec un atterrissage anticipé. Mais le Biplan avait su redécoller sans problème dès septembre : une réouverture, une belle programmation, des soirées qui affichent complet… Ce sera pourtant sa dernière saison et le Biplan cessera de résonner à Wazemmes en février.

Le Biplan, c’est sa cave et sa scène, sa prog’ qui mêle théâtre et musique, ses bénévoles engagés, son bal pop’ du 14 juillet. C’est la salle de spectacle de Wazemmes depuis maintenant plus de 25 ans. Celle qu’ont imaginée deux amis amoureux des arts et de ce quartier lillois, Claude Vadasz et Eric Guiot, en 1991.

Le premier, on le connaît surtout aujourd’hui pour être le fondateur du festival Wazemmes l’Accordéon. Le second est resté propriétaire des murs de la salle de concert-théâtre et l’est encore aujourd’hui. “Même si le duo a laissé la gérance du Biplan à l’asso Vol de nuit dès 1998, Eric n’a jamais été qu’un simple proprio qui encaissait les loyers, précise Mickaël Delaune, l’actuel président de l’association. Il est toujours resté impliqué et réinjectait de l’argent lors des coups durs. Encore l’année dernière, lors de la fermeture anticipée, il était là pour le Biplan“. 

L’amour d’Eric et des bénévoles pour le Biplan n’aura pas suffi à lui éviter le redressement judiciaire. Mais ce n’est pas ça qui a mis du plomb dans l’aile du Biplan. “Grâce à notre belle rentrée et tous nos soutiens, notre dossier s’annonce plutôt favorable auprès du tribunal, explique Mickaël. Ce qui nous fait fermer le Biplan, c’est le départ d’Eric“. 

Le fondateur, propriétaire et mécène historique a soufflé ses 72 bougies et doit s’occuper aujourd’hui de sa santé. “On ne se voit tout simplement pas continuer sans lui“, annonce Mickaël. D’un commun accord, le bureau de l’asso a communiqué ce lundi la date de fin du Biplan : le 1er mars 2019.

C’est la fin d’une époque mais certainement pas la fin de la fête au Biplan. Hors de question de rester chez soi à pleurer en mode nostalgie, quand on voit que l’agenda du Biplan est full jusque mars prochain. Et vous vous doutez bien que l’asso compte organiser une énorme dernière fête les 22 et 23 février. “On ne sait pas encore si ce sera un week-end ou toute une semaine, tease le président. Ce qui est certain, c’est que ça reflétera toute l’âme du Biplan : il y aura du théâtre, du spectacle, des concerts, de la chorale… Et ce sera chez nous, à Wazemmes, dans notre salle“. 

En attendant, mieux vaux ne perdre aucune occas’ de profiter du Biplan comme il se doit et le mérite. Ce jeudi, le collectif Cat&Roses y organise une soirée rock psyché avec les Bretons de Rosaire et la bonne dream pop psyché des Lillois de Low Bats. On vous laisse les découvrir en cliquant sur l’event Facebook.

Pour le reste de la prog’, rendez-vous sur le site ou la page Facebook du Biplan.