Samedi, des bars se mobilisent pour la lutte contre le sida

Dans Lille, Night Night

© Redlight District

Scroll par là

Same­di, c’est un jour comme un autre. C’est aus­si la jour­née mon­diale de lutte contre le sida, cette petite salo­pe­rie qui existe tou­jours bien comme il faut un peu par­tout dans le monde. A Lille, quatre bars accueille­ront l’as­so­cia­tion Aides pour une ses­sion pré­ven­tion, dépis­tage et infor­ma­tions. 

Le pro­gramme sera tout de même bien char­gé, et c’est une bonne chose. Ça veut dire que vous aurez tout loi­sir de vous ren­car­der cor­rec­te­ment sur la ques­tion. Ce same­di, l’as­so­cia­tion Aides sera dans quatre bars par­te­naires pour par­ler pré­ven­tion, dis­cu­ter avec vous, et même pro­po­ser des dépis­tages express. 

Si vous allez au Red­light Dis­trict, au Bayard, au Hap­py ou au Pri­vi­lège, vous avez de grandes chances de vous retrou­ver nez à nez avec des béné­voles. Et ce qui est très chouette, c’est que ces quatre éta­blis­se­ments rever­se­ront une par­tie de leurs recettes du jour à l’as­so­cia­tion Aides, qui a encore et tou­jours (mal­heu­reu­se­ment) besoin de fonds pour faire avan­cer le schmil­blick. En gros, si vous pre­nez un shoo­ter au Bayard, 10 % de sont prix iront à l’as­so. Si vous consom­mez n’im­porte quelle bois­son au Pri­vi­lège, une par­tie sera rever­sée. Pour le Red­light Dis­trict et le Hap­py, ce sera 10% du prix de chaque bière ache­tée. 

Et si vous vou­lez vous ren­car­der plus en amont, on vous conseille d’al­ler sur le site de la cam­pagne Sexo­safe, qui regorge d’in­fos sur les types de pro­tec­tion pos­sibles, genre capotes, PREP (trai­te­ment pré­ven­tif pour séro­né­ga­tif), TASP (trai­te­ment pour évi­ter de trans­mettre le SIDA à ses par­te­naires), et TEP (trai­te­ment post expo­si­tion). Ça parle même vac­cins pos­sibles pour pré­ve­nir la trans­mis­sion d’in­fec­tions. 

Plus d’in­fos sur l’event Face­book, et sur la page d’Aides Hauts-de-France