Pour son retour, le Grand Échiquier a choisi le Palais des Beaux-Arts

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Peut-être que Jacques Chan­cel est un nom que vous avez déjà enten­du sans savoir exac­te­ment qui il était. Vous l’a­vez peut-être même asso­cié auto­ma­ti­que­ment au monde de la télé­vi­sion pré-TNT, mais sans plus. Le jour­na­liste avait une émis­sion cultu­relle par­fai­te­ment culte, Le Grand Echi­quier, que France 2 a déci­dé de res­sus­ci­ter. Main­te­nant, Jacques Chan­cel s’ap­pelle Anne-Sophie Lapix, et la pre­mière sera tour­née ce mar­di au Palais des Beaux-Arts de Lille. 

Une vraie belle émis­sion cultu­relle, avec des invi­tés canons et une vraie réflexion. C’é­tait ça, le Grand Echi­quier de Jacques Chan­cel. Toute cette affaire a démar­ré en 1979, du temps où la télé était encore l’ORTF, c’est dire. Puis l’é­mis­sion a bas­cu­lé sur Antenne 2, et sera donc dif­fu­sée, pour la ver­sion 2018, sur France 2, en direct dès 21 heures, ce mar­di. 

Face à Anne-Sophie Lapix, trois invi­tés : Daniel Auteil, l’an­cienne bal­le­rine et désor­mais direc­trice du bal­let de l’O­pé­ra de Paris Auré­lie Dupont, et le ténor Rober­to Ala­gna. L’é­mis­sion dure­ra envi­ron deux heure et demie, et les dis­cus­sions seront ryth­mées par des per­for­mances live. Pour l’oc­ca­sion, c’est l’Or­chestre natio­nal de Lille qui s’y col­le­ra pour ambian­cer tout ça. 

La prod pro­met avoir été fidèle à l’es­prit ini­tial du Grand Echi­quier ori­gi­nel, tout en moder­ni­sant tout ça. N’al­lez pas croire que l’a­trium du Palais des Beaux-Arts pren­dra des cou­leurs 70’s pour l’oc­ca­sion. Mais appa­rem­ment, le décor sera par­fai­te­ment léché. 

Ren­dez-vous sur France 2 ce mar­di 21 heures, donc.