La médiathèque de Roubaix organise sa grande braderie ce samedi

Dans Culturons-nous, Lille

© Médiathèque Roubaix

Scroll par là

Ça y’est, on arrive au mois de décembre. Et qui dit décembre, dit Noël. Qui dit Noël, dit cadeaux. On ne va pas se mentir, entre le parfum de Môman et le porte-feuille de Pôpa, finir le mois sans être à découvert, c’est toujours une mission. Pour les budgets serrés, on a un tuyau : ce samedi, la médiathèque de Roubaix brade livres, revues, CD et vinyles, à tout petits prix. 

Une fois par an, la médiathèque de la Grand-plage organise une grande braderie sur les articles qu’elle retire de sa collection. Pour quelques euros, il y a de quoi faire de bonnes affaires et de beaux cadeaux. Les revues sont à 10 centimes, les livres de poches à 50 centimes, et les bouquins, disques et vinyles sont tous à un euros. En plus, pas de mauvaises surprises, tous les articles sont en bon état. La médiathèque a tout simplement fait un “désherbage”, une sorte de gros tri entre ce qui est d’actualité et régulièrement emprunté, et ce qui ne l’est plus.

Des livres jeunesse, des documentaires, des livres de sciences, d’histoires, de psychologie ou encore des BD, il y en a pour tous les goûts et pour tous les proches (y compris vous-mêmes, les auto-cadeaux, c’est bien aussi). Petit conseil au passage : munissez vous d’un grand sac. A ces prix là, c’est peut-être le moment de se créer une jolie petite bibliothèque. Et avec la grisaille hivernale, mieux vaut se faire un stock de livres à feuilleter au coin du feu (ou sous la couette, à défaut de cheminée).

Pour sauver votre compte bancaire du traditionnel déficit budgétaire du mois de décembre, entre 9 heures et 18 heures, le samedi 1er décembre. Une fois au rez-de-chaussé de la médiathèque, il n’y a plus qu’à faire son petit shopping et passer en caisse. Une dernière chose, mais pas des moindres, vous pourrez payer tous vos achats en liquide ou avec votre CB, même si le montant ne dépasse pas les un euros

On a failli oublier, la médiathèque se trouve au 2 rue Pierre Motte, à Roubaix bien sûr. On en profite pour vous mettre aussi un petit lien vers sa page Facebook, tant qu’à faire.