Les humanoïdes de Beb-Deum débarquent à Lasécu, à Fives

Dans Culturons-nous, Lille

©Beb Deum

Scroll par là

Ils sont beaux et flippants, les personnages sortis de la tête de l’artiste Beb-Deum. Ils nous ressemblent, mais leur peau a l’air d’être en plastique. Ils ont des expressions parfaitement humaines, mais leur position a un petit quelque chose de robotisé. Ils annoncent un futur qu’on n’aura pas forcément envie de vivre, mais qui intrigue et attire malgré tout. A partir du 8 décembre, ils seront exposés à Lasécu, à Fives. 

Et on vous conseille vraiment d’aller voir à quoi ressemble le travail de cet artiste passé qui a démarré, dans les années 80, comme dessinateur de BD pour Métal Hurlant avant de faire une carrière dans l’illustration et le graphisme. Le Monde, les Inrocks, le Nouvel Obs et tout un tas de médias s’arrachent ses réflexions sur l’avenir de l’homme. Ce que vous pourrez voir à Lasécu à compter de samedi, ce sera un concentré de son travail sur l’humanité en mutation, son thème de prédilection. 

Des personnages mi-manga, mi hyper-réalistes, bardés d’électronique sous-cutanée et de tatouages mondialistes, emprunts d’une fraîcheur qui frôle la froideur. Beb-Deum a commencé par travailler la matière avec des crayons et des pinceaux. Aujourd’hui, il s’est converti au tout numérique.

View this post on Instagram

#utopiales2018#bebdeum

A post shared by Valérie Gaudin (@valy.gaudin) on

Vous avez jusqu’au 19 décembre pour aller vous frotter à ce monde étrangement familier. Lasécu (26 rue Bourjembois) est ouverte les mercredi et jeudi de 14 heures à 18 heures et les vendredi et samedi de 14 heures à 19 heures. Plus d’infos sur le site de Lasécu.