Nouvelle ambiance chill and jazz Chez Paulette

Dans Bière, Lille, Night Night
Scroll par là

Décidément, la rue des Bouchers n’en finit pas de nous faire taffer (et on ne s’en plaint pas). Faut dire qu’il y a eu pas mal de (ré)ouvertures dans ce petit passage pavé. Depuis début décembre, c’est Chez Paulette qu’il y a du changement. Après avoir fermé au printemps dernier, au grand dam des habitués, le numéro 34 démarre une nouvelle vie. 

Lorsqu’on rentre dans le lieu, le changement de proprio saute aux yeux. En même temps, Fethi Guennadi n’en est plus à son premier relooking. Fin 2012, il avait déjà transformé une ancienne boulangerie de la rue des Postes en bar-galerie sympathique. Pour Chez Paulette, on part sur le même principe (sans la galerie d’art). Le mobilier est tout beau tout neuf, le parquet beaucoup plus clair et le bar plus sobre. La déco a été choisie avec soin, comme l’explique Ryan, le petit frère de Fethi : “Les lustres ont été trouvés chez des antiquaires. On a tout refait pour que l’espace soit plus lumineux et chaleureux. C’est pour ça que les travaux (qui ont commencé en juillet) viennent seulement de se terminer“. 

Au sous-sol, la cave a été entièrement rénovée pour accueillir quelques personnes de plus. Elle est privatisable sur demande.

De la boucherie au bar

Avant d’être un bar, le 34 rue des Bouchers a d’abord été (suspens) une boucherie (on n’aurait pas deviné). D’où la présence des crochets sur les murs, volontairement conservés par les différents propriétaires, qui servaient jadis à suspendre la viande, tout simplement. Ensuite, le bâtiment a été transformé en librairie et les côtes de porc en bouquins. Des années plus tard, l’endroit est devenu bar, du nom de “Chez Paulette”. Et ça, ça n’a pas changé (même si Paulette s’appelle désormais Fethi).

Ambiance jazz et papotage 

Dans son nouveau chez lui (il ne dort pas là, on vous rassure), l’ambiance est calme et chaleureuse. L’ancienne playlist, tout droit sortie de la pop des 90’s, a été délaissée pour du jazz, et les fiestas nocturnes pour des afterworks plus tranquilles. “Comme il y a beaucoup de restaurants dans la rue, on a voulu proposer un lieu où les gens peuvent venir boire un verre et discuter avant d’aller manger“, raconte Ryan.

Bières, vins et produits frais

En parlant de verre, la carte du bar propose cinq bières pression (Cambier, Saison Dupont ou encore Hommel) et six bières bouteilles (dont la Chouffe, la Duvel ou la Chimay). Amateurs de vins, ne vous inquiétez pas, il y a de quoi faire plaisir à ses papilles. Quatre vins rouges et cinq vins blancs sont vendus à la bouteille ou au verre. Pour accompagner votre crû, le bar va prochainement proposer des planches apéro composées de produits frais. Histoire de “changer des saucissons“, justifie Ryan. Même si on est dans une ancienne boucherie. 

Chez Paulette, c’est ouvert du mardi au samedi à partir de 16 heures, jusque minuit le mardi et le mercredi, jusqu’une heure du mat’ le jeudi et le vendredi, et jusque deux heures le samedi. Pour contacter Fethi et son frère et/ou suivre l’actu du bar, rendez-vous sur sa page Facebook.