Dès janvier, La Bröche vous revisite le kebab rue de Béthune

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Est-ce qu’on vous rebassine encore avec notre triangle d’or de la good street food ? Oui. Parce qu’il y a encore un petit nouveau qui arrive rue de Béthune. Pas de hamburgers ou de plats asiatiques ici, mais une kebab kitchen où on l’on va rendre toutes ses lettres de noblesses à la galette. 

Appelez-les les “Homme Döner” : Fethi*, Jonathan** et Ben sont trois potes qui ont de l’humour à revendre. La seule chose avec laquelle ils ne rigolent pas, c’est leur futur kebab. Niché entre Canard Street et le futur Woko, leur kebab kitchen qu’ils ont sobrement baptisé La Bröche, “va redonner ses lettres de noblesse au sandwich à la turque“. 

Entendez : le revisiter version luxe et classe. “Avec La Bröche, on veut effacer la connotation négative qui colle au kebab, explique Jonathan. Ici, ce sera du homemade à fond, dans un vrai lieu où on aura envie de se poser pour déguster son kebab. Sans subir le mauvais côté du fast-food où on mange et on part vite parce qu’on est mal assis ou qu’on ne sent pas à l’aise“. 

Personne ne propose à ses parents venus en visite à Lille d’aller se faire un kebab ? Jonathan, Fethi et Ben comptent bien y remédier avec un arsenal comprenant le combo pain fait sur place/bières régionales/produits frais et du coin. Vous y ajoutez une cuisine ouverte, un “parquet malgré la friture“, une bonne musique en fond sonore et vous voilà en mode fast good food.

Le trio ne cache pas son ambition de casser les codes du döner où l’on va, “certes, parce qu’il est bon, mais surtout parce qu’il n’y a plus que ça d’ouvert à une heure du mat’“.”Ce qui est dingue aussi, c’est que depuis quelques temps, on a tout revisité : le sandwich, le burger, la pizza etc, rappelle Fethi. Et le grand absent de cette tendance à Lille, c’était le kebab“. 

Avec un cuistot expérimenté à leurs côtés, les trois “Hommes Döner” sont dans les startings blocks. “On aimerait ouvrir début janvier, pour le début des soldes“, annonce Jonathan. Les travaux de leur local de la rue de Béthune ont pris un peu de retard mais, pas de problème, ils en profitent pour fignoler leur recette de sauce maison et leur galette homemade. Pour ne pas se “griller” dès l’ouverture. Question “döner” vous comprenez. 

OK. Stop. On sort. On arrête. Promis.

*Fethi, c’est l’ex- gérant de la Boulangerie-bar (rue des Postes) et l’actuel de Chez Paulette (rue des Bouchers). 
** Jonathan gère aussi pas mal de lieux connus des Lillois comme le Hobby Max, le BackHouse et le BeerChope de la rue de Gand.