Le Hall’Princess a dû fermer après une visite de contrôle surprise

Dans Lille, Night Night

© Google

Scroll par là

Le bar-discothèque de la rue d’Angleterre a passé une mauvaise nuit jeudi dernier. Alors que l’établissement accueillait ses clients comme d’hab, la commission municipale de sécurité est venue faire un petit contrôle surprise. Après sa visite, elle a ordonné l’évacuation des lieux et leur fermeture temporaire. 

Ça arrive de temps en temps : la commission de sécurité de la ville procède à des contrôles surprise dans des établissements de la vie nocturne lilloise. Le but : s’assurer, entre autres, que tout est en ordre et qu’il n’y a aucun manquement en matière de sécurité. 

Lorsque la commission a débarqué au Hall’Princess dans la nuit de jeudi à vendredi, elle aurait, selon La Voix du Nord, “constaté des manquements considérables”. Système d’alarme défaillant, extincteurs en sous-nombre ou encore une installation électrique obsolète feraient partie de la liste des problèmes relevés par la commission municipale. Bilan : évacuation immédiate de la centaine de clients présents ce soir là. 

Ce lundi, c’est un arrêté municipal qui a décidé de la fermeture temporaire des lieux. Selon Jacques Richir, adjoint au maire qui préside la commission sécurité, interviewé par le quotidien régional, un diagnostic sécurité puis des travaux doivent être réalisés. 

Contacté lui aussi, le proprio du Hall’Princess affirme au journal ne pas comprendre le contrôle qu’il juge “hâtif“. D’après lui, des travaux étaient déjà engagés et un rendez-vous avec ladite commission était déjà prévu fin janvier. 

Pour l’heure, les portes du bar-discothèque du Vieux-Lille resteront closes jusqu’à la nouvelle visite de la commission. Selon l’adjoint au maire, tout ceci devrait prendre “au moins trois mois“.