A Saint-So, le mercredi, c’est karaoké en folie

Dans Lille, Night Night
Scroll par là

Depuis novembre, le Bistrot Saint-So organise “Le Karaoké du mercredi”, des soirées où tout le monde est timide en arrivant et où ça finit en queueleuleu géante sur des chansons qu’on avait pas entendues depuis le mariage de Jacky ou la boom du collège. Ambiance folklo et revival garantie. N’écoutant que notre courage, on l’a même testé pour vous.

Perso, on n’attendait pas grand chose de cette soirée à Saint-So quand on s’y est pointé avec nos potes de karaoké (oui, on a des potes de karaoké). Le Bistrot, on connait. Du moins sa terrasse, ses tables et son bar. La scène, beaucoup moins. C’est pourtant là que chaque duo/trio/band va devoir donner de la voix sur les titres les plus karaokalisables de la chanson française et internationale. 

Au début de la soirée, on ne va pas vous cacher que c’était timide côté salle. On ne se souvient plus exactement quand tout a chaviré en mode fête du village, mais on s’est retrouvé sur le dancefloor à danser sur “Les démons de minuit”, à refuser une danse sur “Cotton Eye Joe” et à beugler “Dans la vallée, oooohohhhhh de Dana” avec une foule d’inconnus devenus nos meilleurs amis le temps d’une chanson. 

C’était fou, fun et fichtrement bon enfant. 

Dans la pratique, comme c’est à Saint-So, la soirée est logiquement gratuite. Vous n’avez qu’à vous installer avec votre joyeuse troupe, trouver LA chanson qui va vous faire remporter un des prix (oui en plus y’a des cadeaux), faire parvenir votre choix via petit bout de papier (fourni avec la soirée) au DJ. 

Là vous attendez que le stress monte au max, on vous appelle et c’est parti. Entre deux performances, on va se défouler en mode boom sur des titres bien kitchs. Et pour le final, c’est karaoké géant. 

Lancé le 21 novembre, le karaoké c’est donc le mercredi. Mais pas tous les mercredis. Ils devraient y en avoir disséminés par-ci par là jusqu’au moins avril prochain. Pour l’heure, seules les deux prochaines dates sont connues : le 19 décembre et le 26 décembre. 

On vous file le lien vers l’event Facebook pour vous échauffer la voix. On se revoit sur la piste.