La Bellezza envisage de prendre des réservations

Dans Dans la rue, Food Porn, Lille
Scroll par là

On vous en parlait en début de semaine du petit problème qui existait entre la mairie et La Bellezza, située depuis peu rue Esquermoise. Le restaurant italien de Big Mamma ne prenant pas de réservation, une file d’attente se créait sur le trottoir d’en face, ce qui a fort déplu à la mairie. La Bellezza a décidé de réagir et envisage de prendre des réservations. 

On peut dire que ce qui se passe est la rançon de la gloire. Devant la grande file d’attente qui se créait à presque chaque service sur le trottoir faisant face à La Bellezza, la mairie avait haussé le ton, sommant le restaurant de prendre les réservations. “On n’a rien contre eux, explique Jacques Richir, adjoint à la sécurité de Lille. On était très contents qu’ils arrivent à Lille. Mais ils ont adopté un mode de marketing inadapté à la vie urbaine dans un quartier touristique. (…) Imaginez que tout le monde fasse la même chose.” La Bellezza fait en juillet une demande d’autorisation du domaine publique pour la placette où attendent les affamés. “Nous avons même proposé l’embellissement et l’entretien de fleurs et d’arbres à nos frais sur cette place“, précise Big Mamma. “J’ai signé le refus la semaine dernière“, annonce Jacques Richir. 

Une situation qui place La Bellezza dans une impasse. La mairie a déjà sanctionné le restaurant d’une amende pour occupation illicite du domaine public. “Nous avons été verbalisés une seule et unique fois le 7 décembre pour l’usage des guides files, que nous avons stoppé immédiatement depuis, réagit La Bellezza. Nous avons pris très au sérieux cette mise en conformité, et nous entretenons avec les services de police d’excellentes relations dans un cadre préventif pour le bien-être de tous.” 

Bon, donc ça c’est le tableau général. Ce qui nous importe aujourd’hui, c’est l’annonce, toute fraîche, de La Bellezza, reçue par mail, qu’on vous met en intégralité: 

Nous travaillons depuis des mois à faciliter l’expérience de nos clients. L’affluence est concentrée à certains services (jeudi, vendredi, samedi soir essentiellement) avant l’ouverture du restaurant. Nous allons permettre aux clients d’entrer dans le restaurant dont la partie bar ouvrira dès 18 :15 lors des services les plus intenses, afin que moins de gens attendent dehors. Nous réfléchissons aussi depuis le mois de septembre à ouvrir la réservation sur une partie des sièges du restaurant. Ceci représente un ajustement important de notre organisation et nous la testerons lorsque nous serons prêts.

Voilà, c’est dit. “C’est plutôt rassurant, réagit Jacques Richir. Pour moi, ce sont d’excellents commerçants. Et quand on est bon commerçant, on fait preuve de pragmatisme. C’est bien.”