Le Hall’Princess espère rouvrir en janvier, mais c’est pas gagné

Dans Lille, Night Night

© Google

Scroll par là

C’est l’info qui a fait verdir un bon paquet de membres de BDE. Le 6 décembre, la commission sécurité est venue dans le bar du Vieux-Lille pour une petite visite surprise. Dans la même nuit, le Hall’Princess a été évacué et doit désormais se mettre aux normes avant sa réouverture. 

Une pelletée de soirées de gala étudiantes annulées, et des travaux à faire. La propriétaire du Hall’Princess, rue d’Angleterre, a du pain sur la planche.On est en plein travaux, on fait au plus vite, assure-t-elle, pour se mettre aux normes et rouvrir dès que possible. “On ne peut pas encore dire quand ce sera en janvier.” 

Lorsque la commission municipale a débarqué au Hall’Princess le 6 décembre, une soirée battait son plein. “On travaille avec beaucoup d’écoles“, détaille Anna, qui concède que son bar est régulièrement mis à mal par ses clients. “On vole des poignées de portes, on casse des cuvettes…” Des extincteurs sont détournés de leur usage pour la blague… “Les membres des BDE sont gentils comme tout. mais sur deux cents personnes, il y en a toujours deux ou trois qui ne savent pas se tenir. (…) Je ne peux pas virer tout le monde.” Elle compte tout de même poster un employé pour veiller à la bonne tenue de ses clients dans les sanitaires, et installer des caméras de sécurité à l’étage.

Ce qui est reproché au Hall’Princess est en train d’être réglé, assure-t-elle. “On fait des travaux de peinture, on a un peu de placoplâtre à refaire, on nous a demandé de bouger des cartons, d’enlever des chaises cassées.” Pas tout à fait le discours de la commission sécurité, que Jacques Richir, adjoint au maire, préside. “L’installation électrique était défectueuse, le sous-sol inondé par les eaux de cuisine, il y avait des dizaines de mètres carrés de tissus inflammables accrochés aux murs et aux plafonds… (…) Ce qu’on a vu, c’est un cas d’école. Toutes les cases étaient cochées. C’est un total déni de réalité, et de l’inconscience.” Pour lui, pas possible que le Hall’Princess rouvre d’ici le mois de janvier : les travaux et la procédure pour obtenir à nouveau l’autorisation d’ouvrir devraient prendre du temps. “Si le dossier est déposé très vite, il sera instruit très vite. Mais je n’ai pas reçu de demande d’autorisation de travaux.” 

Affaire à suivre, donc.