Ce qu’il faut savoir avant de faire la fiesta du Nouvel An chez soi

Dans Lille, Night Night
Scroll par là

Ça y’est, vous vous êtes lancés dans cette grande aventure qu’est l’organisation du Nouvel An chez vous. C’est courageux car non sans risque pour vos futures relations avec le voisinage. On vous fait un rapide topo de ce qu’il faut savoir côté loi pour ne pas voir débouler la police avant minuit. Et aussi quelques conseils parce que ça ne fait jamais de mal. 

Elle dit quoi la loi ?

Même si vous n’êtes que simple locataire de votre 30m2, vous avez bien évidemment le droit de faire la fête. Par contre, le tapage nocturne est bel et bien régit par une loi : tout bruit émanant de votre appart’ entre 22h et 7h et qui trouble la tranquillité de vos voisins plus ou moins proches peut être considéré comme du tapage nocturne.

Ça peut aussi bien être votre sono avec le volume poussé à fond ou votre pote Dédé qui s’est mis en tête de beugler chanter du Céline Dion sur votre balcon. Et il n’y a même pas besoin que les nuisances soient répétitives ou intenses pour que vous soyez en tort si la voisine du dessous râle : vous serez en tort. 

Ah et ne pensez même pas à balancer l’excuse du : “Mais attendez, c’est Nouvel An, on a le droit !” Cette légende urbaine comme quoi les soirées traditionnellement festives comme la Fête de la Musique, le Nouvel An, le samedi de Braderie ou encore la deuxième étoile des Bleus ont une sorte de dérogation pour le tapage nocturne n’est bien qu’une légende d’après France Info

Disons plutôt que le seuil de tolérance niveau bruit est plus élevé ces soirs là. Sauf que c’est au bon vouloir de vos voisins en fait. S’ils sont plutôt du genre à se dire “C’est normal, c’est Nouvel An, on ira râler qu’à partir de 3 heures du mat’ si ça continue”, ça va. Mais s’ils sont plutôt du genre à venir taper à votre porte à 23h59 le 31 décembre pour que vous stoppiez la musique trop fort, ils sont dans leur droit. 

La douloureuse

Et s’ils jugent que vous avez vraiment dépassé les limites, ils peuvent aller porter plainte au commissariat selon l’article R 623-2 du code pénal. Si la police débarque chez vous et juge que vous êtes en tort, le montant de l’amende sera de :

  • 45€ si vous la payez directement ou dans les 3 jours suivants.
  • 68€ si vous la payez dans un délai de 30 jours.
  • 180€ si vous l’oubliez sur la table et que vous la payez après 30 jours.
  • beaucoup d’euros si le tapage se répète. Vous prenez les mêmes tarifs qu’au-dessus et vous les multipliez par le nombre de soirées où la police est venue constater le tapage.

Sachez aussi qu’on peut vous confisquer le matos qui vous a aidé à faire du bruit (comme la sono) et qu’on peut vous demander de verser des dommages au voisin qui a porté plainte.

Vozer les bons tuyaus

  • Le petit mot

Du coup, si Nouvel An se fête chez vous cette année, on vous conseille de préparer le terrain avec vos voisins. Le petit mot dans le hall de l’immeuble et/ou l’ascenseur, c’est peut être un détail pour vous mais ça peut faire beaucoup auprès des oreilles de vos voisins.

Déjà parce qu’ils seront prévenus et ne perdront pas leur temps à monter 36 théories pour déterminer d’où vient le bruit. Ensuite parce que c’est poli, tout simplement. Ce qui passe encore mieux, c’est le “P.S.” à la fin de votre mot pour leur dire de passer si l’envie les prend. Il y a peu de chance qu’ils le fassent mais si la musique n’adoucit pas leurs mœurs, cette attention à leur égard a peut-être ses chances. 

  • Clope et dancefloor

Passons maintenant à vos invités. Un mini-brief avant qu’ils ne décident de prendre votre rue pour un dancefloor de boîte de nuit ne fait jamais de mal. Plus vous arriverez à confiner le bruit de votre soirée à l’intérieur de votre appart’, mieux ce sera puisque vous embêterez moins de voisins autour de vous. CQFD.

Il y a des fumeurs ? Evitez de les diriger dans la rue pour qu’ils ne réveillent pas tout le quartier s’ils sont “chaud bouillants” ce soir. Si vous avez un balcon, c’est top même si on évite aussi le karaoké extérieur. Sinon, il y a toujours l’option de la fenêtre ouverte, mais dans une seule pièce, de préférence là où la musique s’entend le moins. Nous on conseille celle de la cuisine mais on n’a pas tous la même configuration d’appart. 

  • Le plan B

Même si vous prenez toutes vos précautions en terme de nuisances sonores potentielles, certains voisins risquent de vouloir vous mettre à l’amende. Du coup, mieux vaut avoir un plan B, une solution de repli pour que 2019 ne commence pas par une amende et une soirée qui tourne court. 

Et c’est là que vivre à Lille prend tout son charme. Vous vous doutez bien que plusieurs bars en ville seront ouverts le 31, tout comme plusieurs boîtes. Le mieux c’est de checker avant le jour J (donc genre maintenant) si vos spots préférés organisent quelque chose et prévoir un potentiel déplacement de toute la troupe là-bas si les choses tournent mal avec le voisinage. 

Dernier truc : si le tapage nocturne prend fin à 7h du mat’ selon la loi, ça ne veut pas dire que vous pouvez remettre votre pote DJ aux platines dès 7h01. Le tapage diurne, ça existe aussi. 

Mais sinon, enjaillez-vous bien !