Une nouvelle asso (r)amène l’art de la vogue à Lille

Dans Lille

© Ana Karenina / Flickr / CC

Scroll par là

Photo d’illustration

Bienvenue dans l’univers de la ballroom et du voguing. Un monde alternatif fait de strass, de paillettes mais surtout de liberté et d’expression. En France, les Vogue nights se concentrent à Paris mais Lille a vu naître en septembre sa première asso du genre : Vogue in Lille.

Quand on parle de voguing aujourd’hui, on pense surtout à une danse qu’on retrouve dans les clips de certaines stars d’aujourd’hui comme Rihanna, Lady Gaga ou encore Beth Ditto. Mais il incarne surtout un mouvement culturel underground et LGBT. Une contre-culture dont l”histoire nait au début du XXe siècle sur fond d’émancipation et de légitimité des communautés laissées sur le bas côté des droits civiques. 

Les premières ballrooms ont pris vie aux Etats-Unis sous l’impulsion de la communauté LGBT noire, exclue des traditionnels bals où les hétérosexuels blancs aimaient se retrouver pour danser.

Avec le temps, c’est l’ensemble de la communauté LGBT qui s’y est associée pour faire de la ballroom un véritable lieu communautaire avec sa propre culture, ses propres codes et son propre mode de vie. 

Pour en savoir plus sur l’histoire du mouvement, on vous laisse lire cet article de France Inter sur le sujet et la bibliographie qui y est jointe :

Le “voguing” : de la communauté noire LGBT à Madonna… Histoire d’un mouvement

Là-bas, à la manière des maisons dans Poudlard, chacun choisi sa house, sa nouvelle famille, et sa Mother, son mentor. A chaque ballroom, les différentes houses vont s’affronter en battle devant un jury sur des domaines différents. De la beauté à la mode, en passant bien évidemment par la danse : le voguing. 

Harlem->Paris->Lille

En Europe, Paris est l’une des places les plus influentes en matière de ballroom. C’est d’ailleurs là que Maylisse, originaire de Croix, a fait ses premiers pas. “En 2011, j’avais 19 ans et je ne connaissais rien de ce monde. C’est mon meilleur ami Maro, lillois lui aussi, leader de la house Amazon en France et très bon vogueur, qui m’en a parlé“, se souvient-elle. Il lui montre une vidéo de Leiomy Maldonado, connue mondialement pour être la Wonder Woman de la vogue.

Le jour où je l’ai vue, ça peut paraître dingue, mais j’ai compris qui j’étais, explique Maylisse qui se décide à entrer dans le monde des ballrooms parisiennes. Je m’y suis tout de suite sentie libre. Alors que je n’avais aucune confiance en moi à l’époque, je me suis retrouvée à avoir envie d’entrer dans la compèt des battles“. 

Très vite, la Lilloise trouve sa Mother qui n’est autre que Leiomy en personne et intègre sa house, la house Amazon qu’elle défend à chaque battle lors des ballrooms dans sa catégorie. “Je ne suis pas une vogueuse dans l’âme pour le coup. Moi, j’ai choisi la discipline “Realness” dès le départ. On walk devant un panel qui juge notre capacité à s’intégrer dans le monde qui nous entoure“.

Avec les années, Maylisse a monté les échelons et a aujourd’hui atteint le grade de star grâce aux battles remportées et enchaîne les workshops. “Sauf que mon âme est et reste lilloise. Il y a toujours eu un potentiel ici mais c’est à Paris que tout se passe et je trouvais ça dommage“, explique Maylisse qui vit toujours dans la métropole lilloise où elle bosse comme designer d’intérieur. 

Elle qui a déjà dû frauder le train à Lille-Flandres pour se rendre à Paris a voulu faire venir l’art et la culture vogue jusqu’aux Lillois. L’année dernière, c’était elle l’instigatrice de la première petite Vogue Night en mai dernier dans l’ancien Big Up bar du Nouveau Siècle.

Mais ce n’était pas assez. Voilà pourquoi elle a créé “Vogue in Lille” en septembre dernier, une association, non pas sportive, mais bien culturelle autour du voguing. “Ce n’est pas qu’un sport, un show ou une danse mais bien toute une culture, tient-elle à préciser. Quand on a un training, ce n’est pas comme si on allait à un cours de pilates : on vient rejoindre sa communauté“. 

En quelques mois, “Vogue in Lille” est devenu l’un des premiers groupes de voguing hors Paris, compte une centaine de membres et a déjà plusieurs propositions de workshops dans le coin pour les mois à venir. 

Si vous voulez en savoir plus, direction le groupe Facebook de Vogue in Lille pour prendre contatc avec Maylisse.