Ce jeudi à Lille, un “hommage aux victimes de la pollution de l’air”

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Le 10 jan­vier, des asso­cia­tions orga­nisent un ras­sem­ble­ment en hom­mage aux vic­times de la pol­lu­tion de l’air, devant le siège de la MEL, à Lille. Le même jour s’y ouvre un sémi­naire sur la san­té envi­ron­ne­men­tale. Et ça n’est pas un hasard.

L’OMS recom­mande pour notre san­té de ne pas dépas­ser plus de trois fois par an le seuil jour­na­lier maxi­mum de pol­lu­tion aux par­ti­cules fines. La métro­pole lil­loise l’a dépas­sé au moins soixante fois en 2018. Les par­ti­cules fines pro­voquent ou aggravent des mala­dies. Atmo Hauts-de-France, l’ob­ser­va­toire régio­nal de la qua­li­té de l’air, leur attri­bue 1 700 décès pré­ma­tu­rés sur la métro­pole chaque année. Pour Chris­to­pher Lié­nard, pré­sident des Amis de la Terre — Nord, “si un atten­tat avait fait 1 700 vic­times dans la métro­pole en 2018, c’est un évé­ne­ment dont on aurait par­lé pen­dant des décen­nies”.

Pour rendre hom­mage à ces vic­times et réveiller les élus, les asso­cia­tions Ensemble pour le cli­matANV-COP21, Alter­na­ti­ba et Les amis de la Terre orga­nisent l’é­vé­ne­ment le jour de l’ou­ver­ture d’un sémi­naire sur la san­té envi­ron­ne­men­tale orga­ni­sé par la MEL. Chris­to­pher Lié­nard compte bien y par­ti­ci­per. Il espère que les élus vont “prendre au sérieux la pro­blé­ma­tique de la pol­lu­tion.” Il aime­rait “haus­ser le niveau” de la poli­tique éco­lo­gique de la MEL et fus­tige des “mesures bien trop timo­rées”. Les orga­ni­sa­teurs appellent à un ras­sem­ble­ment calme et silen­cieux, repre­nant les codes des hom­mages au vic­times d’at­ten­tats car “qu’une mort soit spec­ta­cu­laire ou invi­sible, c’est tou­jours une tra­gé­die”. Les éven­tuelles pan­cartes, dra­peaux et ban­de­roles de mili­tants res­te­raient en retrait de l’hom­mage.

Ces asso­cia­tions demandent plus d’al­ter­na­tives à la voi­ture, l’ar­rêt de l’é­ta­le­ment urbain et des pro­jets rou­tiers, et la gra­tui­té des trans­ports de la MEL les jours de pics de pol­lu­tion. Le mois der­nier, une péti­tion éma­nant d’une habi­tante lil­loise a recueilli pas loin de 6 000 signa­tures. La jeune femme n’ayant pas vou­lu s’im­pli­quer davan­tage, “les assos prennent le relais” explique Chris­to­pher Lié­nard.

Lire aus­si :
Une péti­tion contre la pol­lu­tion à Lille cumule les signa­tures

Si le coeur vous en dit, le ras­sem­ble­ment se tien­dra jeu­di 10 jan­vier de 8 h 30 à 9 h 30, 1 rue du Bal­lon à Lille, devant le siège de la MEL.