Ce jeudi à Lille, un “hommage aux victimes de la pollution de l’air”

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Le 10 janvier, des associations organisent un rassemblement en hommage aux victimes de la pollution de l’air, devant le siège de la MEL, à Lille. Le même jour s’y ouvre un séminaire sur la santé environnementale. Et ça n’est pas un hasard.

L’OMS recommande pour notre santé de ne pas dépasser plus de trois fois par an le seuil journalier maximum de pollution aux particules fines. La métropole lilloise l’a dépassé au moins soixante fois en 2018. Les particules fines provoquent ou aggravent des maladies. Atmo Hauts-de-France, l’observatoire régional de la qualité de l’air, leur attribue 1 700 décès prématurés sur la métropole chaque année. Pour Christopher Liénard, président des Amis de la Terre – Nord, “si un attentat avait fait 1 700 victimes dans la métropole en 2018, c’est un événement dont on aurait parlé pendant des décennies“.

Pour rendre hommage à ces victimes et réveiller les élus, les associations Ensemble pour le climatANV-COP21, Alternatiba et Les amis de la Terre organisent l’événement le jour de l’ouverture d’un séminaire sur la santé environnementale organisé par la MEL. Christopher Liénard compte bien y participer. Il espère que les élus vont “prendre au sérieux la problématique de la pollution.” Il aimerait “hausser le niveau” de la politique écologique de la MEL et fustige des “mesures bien trop timorées“. Les organisateurs appellent à un rassemblement calme et silencieux, reprenant les codes des hommages au victimes d’attentats car “qu’une mort soit spectaculaire ou invisible, c’est toujours une tragédie“. Les éventuelles pancartes, drapeaux et banderoles de militants resteraient en retrait de l’hommage.

Ces associations demandent plus d’alternatives à la voiture, l’arrêt de l’étalement urbain et des projets routiers, et la gratuité des transports de la MEL les jours de pics de pollution. Le mois dernier, une pétition émanant d’une habitante lilloise a recueilli pas loin de 6 000 signatures. La jeune femme n’ayant pas voulu s’impliquer davantage, “les assos prennent le relais” explique Christopher Liénard.

Lire aussi :
Une pétition contre la pollution à Lille cumule les signatures

Si le coeur vous en dit, le rassemblement se tiendra jeudi 10 janvier de 8 h 30 à 9 h 30, 1 rue du Ballon à Lille, devant le siège de la MEL.