L’Université de Lille va distribuer des kits de protections hygiéniques à ses étudiantes

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

Pendant quatre jours, du 14 au 17 janvier pour être précis, des stands seront installés dans chaque campus lillois pour distribuer les fameux kits à celles qui le souhaitent sur présentation de leur carte d’étudiante.

Chères étudiantes, vous allez pouvoir rayer la ligne “tampons” de votre budget de janvier. Bah oui, être une femme, ça coûte au moins quelques euros chaque mois quand les Anglais débarquent au top départ donné par Mère Nature.

Sauf que quand on est étudiante et qu’on ne roule pas sur l’or, devoir choisir entre un paquet de pâtes et une boîte de serviettes hygiéniques, ça s’appelle de “la précarité menstruelle”.

Comme on n’en parle pas des masses, Sandrine Rousseau, vice-présidente de l’Université, a voulu attirer l’attention sur cette précarité qui touche certaines étudiantes du campus lillois.

Pour joindre l’utile à l’utile, la fac a donc décidé d’acheter un énorme stock de protections hygiéniques et d’en faire 30 000 kits qu’elle distribuera à ses étudiantes à partir de lundi, 11 heures. A l’intérieur : un paquet de serviettes hygiéniques et un autre de tampons.

Le but est bien d’attirer l’attention sur ce sujet et l’importance de la prise en compte de cette précarité menstruelle, explique-t-on à l’Université de Lille où l’on précise que ces lots ont été achetés “à tarif normal”. On aimerait étendre le nombre de kits si c’est un succès grâce à des partenariats […]. Ce n’est qu’un premier pas !“.

Pratico-pratique

Comment tout ça va s’organiser ? Du 14 au 17 janvier, entre 11 heures et 14 heures, il suffira de se pointer dans l’un des 13 points de distribution (go checker sur la carte juste en dessous), munie de sa carte d’étudiante, pour recevoir son lot.

Si tous les kits ne sont pas distribués après le 17 janvier, ils resteront disponibles dans quatre lieux :

  • au centre de Santé de la Cité Scientifique
  • au centre de santé et à l’infirmerie du Campus Moulin de Ronchin
  • au centre de santé, à la Maison des étudiants et à la Campusserie sur le campus Pont-de-Bois
  • à l’épicerie solidaire Episcea sur le campus Santé

Ne reste plus qu’à se faire une petite croix sur la main ou mettre un rappel sur le smartphone pour ne pas oublier sa carte d’étudiante la semaine prochaine.