L’Université de Lille va distribuer des kits de protections hygiéniques à ses étudiantes

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

Pen­dant quatre jours, du 14 au 17 jan­vier pour être pré­cis, des stands seront ins­tal­lés dans chaque cam­pus lil­lois pour dis­tri­buer les fameux kits à celles qui le sou­haitent sur pré­sen­ta­tion de leur carte d’é­tu­diante.

Chères étu­diantes, vous allez pou­voir rayer la ligne “tam­pons” de votre bud­get de jan­vier. Bah oui, être une femme, ça coûte au moins quelques euros chaque mois quand les Anglais débarquent au top départ don­né par Mère Nature.

Sauf que quand on est étu­diante et qu’on ne roule pas sur l’or, devoir choi­sir entre un paquet de pâtes et une boîte de ser­viettes hygié­niques, ça s’ap­pelle de “la pré­ca­ri­té mens­truelle”.

Comme on n’en parle pas des masses, San­drine Rous­seau, vice-pré­si­dente de l’U­ni­ver­si­té, a vou­lu atti­rer l’at­ten­tion sur cette pré­ca­ri­té qui touche cer­taines étu­diantes du cam­pus lil­lois.

Pour joindre l’u­tile à l’u­tile, la fac a donc déci­dé d’a­che­ter un énorme stock de pro­tec­tions hygié­niques et d’en faire 30 000 kits qu’elle dis­tri­bue­ra à ses étu­diantes à par­tir de lun­di, 11 heures. A l’in­té­rieur : un paquet de ser­viettes hygié­niques et un autre de tam­pons.

Le but est bien d’at­ti­rer l’at­ten­tion sur ce sujet et l’im­por­tance de la prise en compte de cette pré­ca­ri­té mens­truelle, explique-t-on à l’U­ni­ver­si­té de Lille où l’on pré­cise que ces lots ont été ache­tés “à tarif nor­mal”. On aime­rait étendre le nombre de kits si c’est un suc­cès grâce à des par­te­na­riats […]. Ce n’est qu’un pre­mier pas !”.

Pratico-pratique

Com­ment tout ça va s’or­ga­ni­ser ? Du 14 au 17 jan­vier, entre 11 heures et 14 heures, il suf­fi­ra de se poin­ter dans l’un des 13 points de dis­tri­bu­tion (go che­cker sur la carte juste en des­sous), munie de sa carte d’é­tu­diante, pour rece­voir son lot.

Si tous les kits ne sont pas dis­tri­bués après le 17 jan­vier, ils res­te­ront dis­po­nibles dans quatre lieux :

  • au centre de San­té de la Cité Scien­ti­fique
  • au centre de san­té et à l’in­fir­me­rie du Cam­pus Mou­lin de Ron­chin
  • au centre de san­té, à la Mai­son des étu­diants et à la Cam­pus­se­rie sur le cam­pus Pont-de-Bois
  • à l’é­pi­ce­rie soli­daire Epis­cea sur le cam­pus San­té

Ne reste plus qu’à se faire une petite croix sur la main ou mettre un rap­pel sur le smart­phone pour ne pas oublier sa carte d’é­tu­diante la semaine pro­chaine.