Onze lieux, plus de soixante artistes : les Paradis Artificiels fondent sur Lille en mars

Dans Article Sponsorisé, Festival, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Article Sponsorisé @LesParadisArtificiels

C’est un peu une prog tentaculaire. Une organisation de fou. Un festival qui s’étend sur toute la métropole. Pour la treizième année, les Paradis Artificiels débarquent à Lille. Et il y aura de quoi s’en mettre plein les oreilles pendant toute une semaine.

Le casse-tête de la programmation. Caser la soixantaine d’artistes entre le 23 et le 31 mars, gérer leurs demandes particulières, coordonner l’accueil dans toutes les salles, organiser la billetterie. Travailler pour les Paradis Artificiels, c’est un challenge. Assister aux Paradis Artificiels, c’est un bonheur.

Et cette année, la société de production A Gauche de La Lune n’a pas à rougir du line-up. Parfaitement éclectique, tout à fait actuel, il propose du pointu, du qui fait bouger, du joyeux, du cérébral et du provocateur. De l’intimiste et de la grosse soirée où 5000 personnes se partagent un fat plateau d’artistes.

Quand les Paradis ont vu le jour, l’idée était de mélanger artistes montants et grosses stars qui n’ont plus rien à prouver. Ce qui a changé en treize ans, c’est l’ampleur de l’événement. L’année dernière, 23 000 festivaliers ont profité de cette prog’ si riche. Certains n’ont fait qu’un concert, d’autres se la sont joué marathon. Tout le monde était content. Parce que ce qui est chouette avec ce genre de festoche, c’est que c’est à la carte. Pendant une semaine, vous avez un choix démesuré d’artistes et de salles. Vous choisissez à la carte ce qui vous convient. Et les choses sont assez bien faites : vous n’avez pas à vous décider entre du reggae et du rock’n roll, entre du rap et de l’electro. Vous pouvez tout faire. Canon, hein ?

On vous conseille de vous rendre sur le site des Paradis pour faire votre marché dans la programmation. On vous met quand même le line-up des trois soirées prévues au Zénith, juste pour le plaisir :

29 mars

  • dEUS
  • Triggerfinger
  • The Liminanas
  • Baasta !

30 mars

  • The Blaze
  • Jeanne Added
  • Bagarre
  • Kiddy Smile
  • Clara Luciani
  • Weekend Affair

31 mars

  • PLK
  • Caballero & Jeanjass
  • Georgio
  • Kikesa
  • Nusky

Pour les infos pratiques et la billetterie, on vous emmène en direction du site des Paradis Artificiels.

Article Sponsorisé @LesParadisArtificiels