Les perruches ont élu domicile à Lille

Dans C'est green, Lille

Photo ©Lip Kee

Scroll par là

On vous par­lait des renards il y a quelques semaines. Voi­là qu’une autre espèce ani­male vient d’é­lire domi­cile à Lille : une colo­nie de per­ruches à col­lier est en train de gagner du ter­rain sur les branches des arbres de la ville.

Si vous vous pro­me­nez à la Cita­delle, levez le nez. Vous ver­rez peut-être une jolie petite per­ruche à col­lier en train de faire comme chez elle sur une branche. Nor­ma­le­ment, vous la recon­naî­trez tout de suite : ses plumes sont vertes, son bec rouge, son chant aigu et, vrai­ment, mais alors vrai­ment très mignon. Selon le Groupe Orni­tho­lo­gique et Natu­ra­liste de la ville, elles sont un bon mil­lier à avoir élu domi­cile dans les parcs de la ville.

Rien qu’à la Cita­delle, les per­ruches sont une cin­quan­taine, dont huit couples. La nuit, elles se rejoignent pour dor­mir dans un “dor­toir” créé dans les cavi­tés des vieux arbres du parc. Mais vous pour­rez aus­si en croi­ser à Rou­baix, Vil­le­neuve d’Ascq et par­tout où les arbres sont assez vieux pour abri­ter des nids.

Lille n’est pas une excep­tion du tout. On compte plu­sieurs dizaines de mil­liers de per­ruches à Bruxelles, Londres ou encore Bar­ce­lone. Avec un mil­lier d’in­di­vi­dus, on est donc encore assez loin de l’in­va­sion pure et dure. Mais si les per­ruches se trouvent bien à leur aise dans le coin, il n’y a pas de rai­son pour que leur popu­la­tion décroisse.

Sinon, juste parce qu’on ne peut pas s’en empê­cher, on vous met la camé­ra cachée de l’inénarrable Fran­çois Damiens qui parle de petite per­ruche.