Le petit guide du monumental Video Mapping Festival #2

Dans Dans la rue, Festival, Lille

@VideoMappingFestival

Scroll par là

Pour sa deuxième édi­tion, le fes­ti­val qui en met plein les mirettes aux Lil­lois (et à toute la région en géné­ral) mise pour sa soi­rée d’ou­ver­ture sur un cir­cuit moins long mais plus four­ni. On vous tease tout ce qu’il faut savoir avant de redé­cou­vrir la ville map­pée de mille talents.

  • Date du date

Le Video Map­ping Fes­ti­val (VMF) n’est pas un évé­ne­ment lil­lois à pro­pre­ment par­lé puis­qu’il va péré­gri­ner pen­dant toute la belle sai­son un peu par­tout dans la région. Mais la soi­rée d’ou­ver­ture, c’est dans la Capi­tale des Flandres que ça se passe. Elle est pré­vue le ven­dre­di 29 mars 2019 et com­mence dès 20h30.

Comme l’an­née der­nière, pas besoin de vous pres­ser puisque les créa­tions pro­je­tées durent entre 5 et 15 minutes mais seront dif­fu­sées en boucle jus­qu’à 1 heure du matin.

  • Des chiffres et des kilo­mètres

Cette année on part sur 25 créa­tions dis­sé­mi­nées dans le centre ville contre 14 l’an der­nier. Pour toutes les appré­cier à leur juste valeur, comp­tez au moins une bonne qua­ran­taine de minutes de cir­cuit. Si vous aviez eu mal aux petons lors de la pre­mière édi­tion, ras­su­rez les : on passe d’une boucle de 5 kilo­mètres à 3,5 km.

Cer­tains bâti­ments emblé­ma­tiques comme les Beaux-Arts ou l’Opéra sont tou­jours là mais le par­cours est bien dif­fé­rent, expli­quait Car­men des Ren­contres Audio­vi­suelles il y a quelques semaines. Il est moins éta­lé mais plus étof­fé”

  • Où sont les mapp­pings ?

Par­lons cir­cuit d’ailleurs. On vous a fait une petite carte inter­ac­tive pour che­cker quelques semaines en avance les bâti­ments, objets et même arbres qui vont se refaire une beau­té le temps de la soi­rée. Il y a 16 spots au total et s’il y a un sens de visite conseillé (sens des aiguilles d’une montre), vous pou­vez com­men­cer votre par­cours par l’O­pé­ra ou les Beaux- Arts, peu importe : il n’y pas de trame géné­rale. Parce que c’est le bâti­ment ou l’ob­jet map­pé qui va créer le thème de la créa­tion et pas l’in­verse.

  • Digi­tal et graille

Côté infos pra­tiques, il est aus­si bon de savoir que des spots infos feat ravi­taille­ment (softs et snacks essen­tiel­le­ment) vont être pos­tés à des points stra­té­giques du par­cours (où il n’y rien à boire ou à grailler après 21 heures par exemple).

Autre chose à savoir, un site mobile sera dis­po sur vos chers smart­phones avec une foule d’in­fos sur ce que pour­rez admi­rer pen­dant la soi­rée.

  • Amuse-bouche pour les yeux

Enfin, on ne résiste pas à vous mettre l’eau à la bouche aux yeux (si, si, si ça fonc­tionne aus­si) en atten­dant le 29 mars avec du tea­ser et des pho­tos des créa­tions pré­vues.