Héros ou assassin ? Le procès de Dexter Morgan se tient à La Catho fin mars

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Vous avez été déçu de la fin de la série Dexter ? Nous aussi. On ne la spoilera pas à ceux qui ne l’ont pas encore matée mais avouez qu’on attendait quand même un bon procès pour y voir plus clair dans notre propre conscience. Parce qu’au final, un tueur en série qui tue d’autres tueurs, c’est défendable ou condamnable ?

Heureusement, on aura une réponse à ce dilemme moral après le jeudi 28 mars prochain. C’est cette date qu’a choisie la jeune Fédération Francophone de Débat du Nord (FFDN) pour organiser le grand procès du fameux Dexter Morgan.

Qu’on vous explique un peu comment ça va se passer avant l’audience : la FFDN réunit depuis l’année dernière les huit clubs de débats des écoles de la métropole lilloise (Sciences Po, Université de Lille, EDHEC…). Au sein de ces clubs, on ne trouve que des étudiants avides de défendre leur point de vue et la langue françaises lors de joutes verbales où l’éloquence est reine.

Pour leur premier gros event tous ensemble, chaque club a désigné un orateur et une oratrice qui participeront à ce grand procès public du 28 mars. Que ce soit dans le rôle du juge, de l’avocat de la partie civile ou encore de Debra Morgan. Si, si, il y aura Deb.

Enfin une étudiante qui tiendra son rôle. “C’est vraiment un mix entre le théâtre et l’art oratoire, explique Laurine, étudiante à l’ESPOL et membre du FFDN. On simule un procès en 2 h 30 tout en jouant des rôles avec comme objectif de plaider le mieux possible face au jury“. Jury composé de trois personnes extérieures, à savoir : “un en criminologie et en sciences criminelles, un expert en droit pénal et un haut représentant de la fonction publique de l’Université”, tease Laurine.

Pour vous donner un petit aperçu de ce que donne un procès par ce genre de club, on vous laisse regarder celui de Voldemort organisé par SciencePo Paris, l’année dernière :

Déjà, quand on voit les enfances des deux lascars (oui, on parle bien de Tom et de Dexter), on se doute que ça va être un bon argument pour l’avocat de la défense. Et finalement, Dexter a peut-être su canaliser de la meilleure des manières ce traumatisme : en tuant des tueurs dont la culpabilité avait été avérée et que la justice n’arrivait pas à coincer par ses propres moyens…

Sauf que si tout le monde commence à rendre justice soi-même, on n’a pas fini. Et puis, Dexter aussi est faillible. N’a-t-il pas tué des innocents par erreur ?

Votre cerveau chauffe ? C’est bon signe. Pour en avoir le coeur net et savoir si Dexter Morgan doit être condamné ou acquitté, rendez-vous à l’Université Catholique de Lille le 28 mars prochain, à 18 h 30.

Pour choper sa place dans la salle d’audience, on file sur le site de la billetterie. N’allez pas cherchez votre CB, pas besoin, c’est gratuit.