La course d’aventure Bad Bertha débarque en avril à Lille

Dans Dans la rue, Lille, Voyage Voyage

© BadBertha

Scroll par là

Pas besoin d’aller bien loin pour vivre l’aventure : c’est grosso modo le message que veux faire passer DavaïDavaï avec sa Bad Bertha et ses 150 défis à réaliser en 24 heures avec ses potes. Après trois éditions parisiennes, la course installe son bivouac à Lille les 5 et 6 avril.

L’aventure, c’est autant donner son sang que de savoir faire du feu avec pas grand chose. Ou alors faire du paddle de nuit sur la Deûle ou aller voir l’aube se lever à un point GPS donné. C’est aussi s’incruster dans une fanfare ou faire une raclette en pleine rue. Bref, c’est juste se lancer des défis et les réaliser avec ses potes sans se prendre la tête.

Vous avez les bases de ce qu’est la Bad Bertha de DavaïDavaï, un collectif de baroudeurs amoureux du stop. A la base de chez base, on retrouve l’asso Mad Jacques qui regroupaient une dizaine d’aventuriers sur Paris.

Voilà comment est née la Mad Jacques : une gigantesque course folle en stop qui a réuni 2 000 auto-stoppeurs en 2018. De quoi donner d’autres idées à deux membres de l’asso, Maëlle et Vincent. L’année dernière, ils sont donc passés en mode collectif-entreprise avec DavaïDavaï (“Allons-y !” en russe). Ils sont toujours aussi fous de stop (Maëlle a carrément relié Paris à Pékin à l’aide son pouce levé) et de concepts inédits à partager avec le plus grand nombre.

Le but de DavaïDavaï, c’est de repenser le rapport à l’aventure, explique Alice qui bosse avec eux depuis janvier. La plupart des membres ont commencé à voyager en étant étudiants et ils ne pouvaient le faire qu’en allant à la rencontre des autres et en voyant toujours plus grand avec leurs moyens“. Plus grand, mais pas forcément plus loin…

D’où l’idée de créer une course d’aventure en équipes dans plein de villes de France pour explorer et redécouvrir sa ville et ses habitants d’une autre manière. Ils ont nommé cette nouvelle aventure la Bad Bertha. Après trois éditions parisiennes l’année dernière, elle arrive à Lille pour la première fois début avril.

Le concept est ultra simple :

  • Vous réservez 24 heures de votre vie entre vendredi 5 avril 19 heures et le samedi 6 avril, même heure.
  • Vous vous inscrivez avec max cinq de vos potes pour composer votre équipe sur la billetterie ici.
  • Vous vous préparez mentalement à mettre votre timidité de côté, vous vous préparez physiquement à courir un peu, à beaucoup rigoler et à dépasser vos peurs (dont celle du ridicule) avec vos potes et des Lillois. Ouvrez vos shakras en somme.
  • La veille de la course (le 4 avril donc), on vous file le nom de code de votre équipe. Il servira à estampiller les photos et vidéos que vous enverrez au fil de votre aventure pour valider les défis.
  • Le jour J, à 19 heures tapantes, des bénévoles lillois et des membres de DavaïDavaï vous filent la liste des 150 défis à réaliser en 24 heures.
  • Top à la vachette l’aventure !

L’objectif est de réaliser le plus d’épreuves possibles mais aussi de la jouer stratégie. Certains défis valent plus de points que d’autres pour plein de raisons diverses : parce qu’ils sont hors de Lille ou parce qu’ils demandent plus de courage. Sachez quand même qu’on nous a rassurés sur un point assez essentiel : rien n’est illégal (ou mortel) dans tout ça.

Le classement est à suivre en temps réel via son smartphone et à la fin des 24 heures de défis, tous les aventuriers sont invités à une soirée dans un lieu insolite lillois encore tenu secret. Là, une chasse au trésor départagera les trois premières équipes.

Pour choper sa place, c’est possible dès maintenant sur la billetterie. Côté PAF on part sur une place à 40€ en early bird mais ça coûtera moins cher si vous embarquez vos potes avec vous pour choper les places en mode package : 115€ pour un trio et 225€ si on part sur un sextuor.