Envie de réduire vos déchets ? La ville vous prête des poules

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Si vous avez un mètre car­ré en extérieur, vous avez de quoi accueil­lir des poules chez vous. Et donc de réduire vos déchets d’une manière plutôt bien mar­rante. Avec la ferme péd­a­gogique Mar­cel-Dhenin et l’as­so­ci­a­tion Ani­mavia, la ville prête deux poules aux Lil­lois intéressés.

C’est mar­rant, c’est pas moche, ça ne fait pas beau­coup de bruit, ça ne prend pas beau­coup de place, et ça ne demande qu’un peu d’en­tre­tien. Des poules chez soi, c’est on ne peut plus éco­lo. Et cir­cuit court. Vous n’au­rez qu’à aller dans votre jardin ou votre cour pour récupér­er l’un des 200 œufs que votre poule va pon­dre chaque année.

La pre­mière dis­tri­b­u­tion de poules a eu lieu il y a quelques jours. Après avoir reçu une petite for­ma­tion à la ferme Mar­cel Dhenin pour appren­dre à s’oc­cu­per des gal­li­nacés placés sous leur respon­s­abil­ité, les Lil­lois sont repar­tis avec leurs deux poules sous le bras. Leur mis­sion ? S’oc­cu­per d’elles, et leur don­ner tous les restes (ou presque) à manger. Parce qu’une poule, en fait, ça mange de tout : de la viande, des légumes, des fruits… Avec quelques excep­tions (patates crues, le chou et les poireaux ne sont pas con­seil­lés pour leur métab­o­lisme), mais rien de méchant. Mine de rien, ces petites bêtes man­gent dans les 150 kilos de déchets par an.

Le pro­gramme Prêt d’Poule de la ville est au stade expéri­men­tal, mais une prochaine dis­tri­b­u­tion de poules à des volon­taires aura lieu en sep­tem­bre. Les poules vous sont prêtées gra­tu­ite­ment pour six mois. Si vous souhaitez les garder avec vous (mais pas pour en faire un repas domini­cal, enten­dons-nous), on vous deman­dera juste de souscrire une adhé­sion de 13 euros à l’as­so­ci­a­tion Ani­mavia.

Intéressés par le con­cept ? On vous invite à vous rap­procher du ser­vice com­pé­tent à la mairie en écrivant à cette adresse : fermelille@mairie-lille.fr, ou en appelant ce numéro : 03 20 55 16 12.