TER Hauts-de-France lance une carte pour choper tous les billets à moitié prix

Dans Article Sponsorisé, Lille, Transport, Voyage Voyage

Une vue extérieure de la gare de Lille-Flandres, avec TER de la région haut de France

Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @SNCF-Hauts-de-France

Avant, soit vous aviez un abon­ne­ment TER men­suel, soit vous n’en aviez pas, et vous payiez vos tra­jets plein pot. Depuis quelques semaines, dans la région, vous pou­vez avoir vos billets à moi­tié prix, toute l’an­née, sur tous les trains.

Cette année, SNCF a déci­dé de tout cla­ri­fier, en matière de TER. “L’i­dée est de tra­vailler sur une nou­velle gamme tari­faire plus har­mo­nieuse dans la région”, confirme Thi­bault Robin, direc­teur mar­ke­ting et com­mer­cial TER Hauts-de-France. Et cette har­mo­ni­sa­tion passe par une nou­velle offre par­fai­te­ment canon pour tout le monde.

Pour trente euros par an, vous avez une carte qui vous per­met d’ob­te­nir une réduc’ de 50% sur tous vos billets de TER dans la région. “Ça fait le Lille-Arras à 5.80€, ou encore l’al­ler-retour Lille-Douai à 7.60€”, pré­cise Thi­bault Robin. Ça, c’est pour mon­sieur et madame tout-le-monde. Si vous avez moins de 26 ans, c’est encore plus inté­res­sant, puisque même la carte est à moi­tié prix : vous la payez 15 € au lieu de 30, ce qui n’est pas négli­geable. Le petit détail qui fait une bien grosse dif­fé­rence, c’est qu’a­vec votre carte, vous faites pro­fi­ter trois autres per­sonnes de ce tarif à ‑50%.

Train VS Voiture

L’i­dée, der­rière tout ça, est bien de faire en sorte que les voya­geurs occa­sion­nels pré­fèrent prendre le train plu­tôt que la voi­ture. “On veut pro­po­ser des tarifs aus­si com­pé­ti­tifs que ceux du covoi­tu­rage. D’au­tant que le maillage ter­ri­to­rial est riche, dans la région. “On a l’offre de TER la plus riche avec la région Auvergne — Rhône-Alpes”, pour­suit Thi­bault Robin.

On pro­pose des temps de tra­jet inté­res­sants, une den­si­té dans l’offre, et une tari­fi­ca­tion qui rend l’u­sage facile.” Et vous pen­sez bien que ça marche pas trop mal. Les ventes de cette carte, lan­cée le 1er avril, ont dépas­sé les espé­rances de l’é­quipe de Thi­bault Robin. “C’est une carte qui répond à tous les besoins de dépla­ce­ment.” True.

Pour vous ren­car­der sur cette carte, il y a bien sûr un site inter­net pré­vu à cet effet.

Article spon­so­ri­sé @SNCF-Hauts-de-France