Les alebrijes géants ont pris place rue Faidherbe

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Chaque fois, c’est la même chose : pour les saisons Lille3000, la rue Faid­herbe sert de musée à ciel ouvert en accueil­lant des sculp­tures mon­u­men­tales. Cette année, Eldo­ra­do oblige, ce sont des ale­bri­jes mex­i­cains qui ont pris place.

Dans la cul­ture mex­i­caine, les ale­bri­jes (pronon­cez aléblirès, à peu près #jota) sont des créa­tures fan­tas­tiques qui accom­pa­g­nent les morts dans leur dernier voy­age. A Lille, ils accom­pa­g­neront quiconque emprunte la rue, et surtout la grande parade de same­di.

Et si vous croyez que ces stat­ues géantes et col­orées ont été créées dans la région pour l’oc­ca­sion, détrompez-vous bien. Toutes ont été créées spé­ciale­ment dans des ate­liers spé­cial­istes des ale­bri­jes au Mex­ique, et achem­inés à Lille en quelques mois. Dans le genre oeu­vre voyageuse, ils se posent donc là.

Six ale­bri­jes ont été instal­lés dans la nuit de lun­di à mar­di. Qua­tre autres vont les rejoin­dre dans la semaine. Et la ville va se par­er, cette semaine, d’a­tours mex­i­cains. On vous mon­tr­era tout ça en images, mais vous pour­rez aller, d’i­ci la fin de la semaine, du côté de l’hos­pice Comtesse pour voir des cranes tout aus­si col­orés que les ale­bri­jes.

Et on se per­met de vous rap­pel­er que la grande parade Eldo­ra­do, c’est ce same­di dans le cen­tre-ville à par­tir de 19 h 30.