Elnorpadcado, le festival culturel à contre-courant

Dans Festival, Lille, Politique
Scroll par là

On pen­sait toute la ville uni­fiée der­rière le pro­jet de lille3000 et cette nou­velle sai­son cultu­relle dédiée à l’Eldorado. Toute ? Non. Un vil­lage d’irréductibles Lil­lois s’oppose encore et tou­jours à ceux qu’ils appellent iro­ni­que­ment les ‘’conquis­ta­dors’’ à qui il faut ‘’bar­rer la route’’.

Conçu comme un fes­ti­val alter­na­tif entiè­re­ment tour­né vers la contes­ta­tion du modèle pro­po­sé par l’association cultu­relle, Elnor­pad­ca­do sou­haite remettre les pen­dules à l’heure avec moult évé­ne­ments en marge de la pro­gram­ma­tion offi­cielle d’Eldorado mise en avant par Lille3000.

C’est notre petit Game of Thrones local rien qu’à nous : à l’origine de la contes­ta­tion, on retrouve le pro­jet de la Friche Saint Sau­veur qui voit s’affronter d’un côté la MEL qui sou­haite y construire nou­velles habi­ta­tions, bureaux et autre pis­cine olym­pique, et le col­lec­tif Fête La Friche qui milite pour un pro­jet de réha­bi­li­ta­tion du lieu en espace natu­rel pour pro­té­ger la faune qui y habite.

La mise en place d’une expo à la Gare Saint-So sur la célé­bra­tion de la Nature et sa beau­té appe­lée La Déesse Verte (pile à côté de la friche, donc), c’est assez mal pas­sé. Tout ça a moti­vé les orga­ni­sa­teurs d’Elnorpadcado à mettre sur pieds ce fes­ti­val alter­na­tif, pour contes­ter ce qu’ils qua­li­fient de ‘’démarche cynique’’, dans une lettre ouverte à Doro­thée Dupuis, la com­mis­saire d’exposition.

’Le pro­blème va jusqu’au titre de l’événement : il faut quand même rap­pe­ler que l’Eldorado fait par­tie de cette course à la décou­verte et au déve­lop­pe­ment qui a pro­vo­qué la mort de mil­liers d’indigènes en Amé­rique du Sud’’ rap­pellent les orga­ni­sa­teurs au ciné­ma l’Univers avant la pro­jec­tion d’Aguirre, la colère de Dieu, un film sur les conquis­ta­dors avides d’or, per­dus dans la pro­fonde Ama­zo­nie.

Comme on vous disait, plu­sieurs évé­ne­ments seront orga­ni­sés au cours des pro­chaines semaines : ciné-débats, Lille capi­tale mon­diale du gua­ca­mole (si, si), ren­contres autour de plu­sieurs thèmes comme l’agriculture urbaine ou la course à l’immortalité, pro­chain eldo­ra­do de la civi­li­sa­tion décli­nante. Une bonne occa­sion de réflé­chir aux consé­quences de nos actions en tant qu’espèce et de s’orienter vers des com­por­te­ments plus rai­son­nés, d’arrêter de consi­dé­rer le pro­grès et le déve­lop­pe­ment comme une fin en soi.

Si vous vous retrou­vez dans cette contes­ta­tion, sachez qu’il existe un site dédié dédié au fes­ti­val alter­na­tif.