[Européennes] Pourquoi voter ? Vous pouvez en débattre ce mercredi

Dans Lille, Politique
Scroll par là

Mine de rien, les élec­tions européennes, celles qui vont renou­vel­er le Par­lement Européen ont lieu le 26 mai. Ce n’est claire­ment pas le scrutin qui déplace les foules, mais l’Eu­rope, en fait, décide de pas mal de choses pour nous. Le par­ti des 18–25 ans, Allons Enfants!, organ­ise un débat ce mer­cre­di.

La ques­tion ne sera même pas de débat­tre du pro­gramme de chaque par­ti invité. Il ne sera pas un débat d’idées sur les grandes ori­en­ta­tions que chaque élu aimerait met­tre en oeu­vre dans les dix prochaines années. Le débat portera sur l’u­til­ité ou non d’aller vot­er aux prochaines élec­tions européennes. Parce que peu d’électeurs se dépla­cent dans les bureaux de vote pour l’UE, parce que la cam­pagne en cours ne fait pas la une de l’ac­tu­al­ité. Der­rière cette ques­tion (“Pourquoi vot­er aux élec­tions européennes ?”) se cache la ques­tion plus grande : les jeunes se sen­tent-ils européens ?

Allons Enfants! a invité plusieurs par­tis à venir débat­tre avec lui : la France Insoumise, Génération.s, Debout la France, le PS/Place Publique, La République en Marche et les Patri­otes. Chaque for­ma­tion sera représen­tée par sa jeune garde, des jeunes impliqués dans la cam­pagne en cours :

  • Pierre Lehem­bre pour Allons Enfants!
  • Julie Letur­cq pour LFI
  • Vic­tor Cat­teau pour les Patri­otes
  • Enguer­rand Cam­bier pour DLF
  • Vic­tor Lep­ère pour Génération.s
  • Med­hi Cha­lah pour PS/Place Publique-
  • (le nom de l’in­ter­venant LREM n’est pas encore con­fir­mé)

Il s’ag­it d’at­tein­dre un dou­ble objec­tif : pre­mière­ment, relancer l’in­térêt à pro­pos des élec­tions européennes (dont le sujet est large­ment éclip­sé sur la scène médi­a­tique nationale), et ensuite inter­roger de jeunes can­di­dats sur les enjeux européens et les apports de l’UE aux généra­tions con­tem­po­raines, et bien sûr futures”, détaille Pierre Lehem­bre, d’Al­lons Enfants!.  

Vous avez tout. Le débat est ouvert à tous, et se déroulera au Clock­work, boule­vard Carnot, dans le cen­tre. Ren­dez-vous ce mer­cre­di à 15 h 30. Le débat devrait dur­er 1 h 30.

On vous met le lien vers l’event Face­book.