Festivals et expos dans la région : le programme chargé de l’été

Dans Article Sponsorisé, Lille, Transport, Voyage Voyage
Scroll par là

Article sponsorisé @SNCF-Hauts-de-France

Dans le Nord, il y a Lille, bien sûr. Un concentré de culture et d’événements tout au long de l’année. Mais il existe aussi, dans la région, d’autres villes qui organisent des petites choses tout à fait sympathiques pour l’été. Et la bonne nouvelle, c’est qu’elles sont accessibles en train.

Le Main Square à Arras

Un festival gigantesque qui transforme la citadelle d’Arras en temple de la bonne musique. Voyez plutôt la programmation : Ben Harper, DJ Snake, Christine And The Queen, Cypress Hill, Macklemore, Lomepal, Skip The Use… On vous conseille de réserver votre premier weekend de juillet.

Niveau train, il y a des Lille-Arras toutes les heures, vous devriez trouver votre bonheur. D’autant que ça dure à peine plus d’une demie-heure. Comptez encore moins pour le trajet gare-citadelle une fois arrivé à Arras (genre 20 minutes avec la tente sur le dos).

Le Festival de la Côte d’Opale

Boulogne-sur-Mer, ça vous dit quelque chose ? La ville est sur la côte, comme son nom le laisse entendre. Et entre le 15 et le 21 juillet, une tripotée d’artistes plutôt cool va s’acheminer vers cette ville et celles alentour, comme Hardelot, Le Portel ou encore Outreau. Comptez, par exemple, sur la présence d’Orelsan le 18 juillet et de Bernard Lavilliers le 19.

Et pour vous y rendre, c’est vraiment très simple : un TER-GV au départ de Lille-Europe vous y emmène en une petite heure.

Homère au Louvre-Lens

On vous en reparle là parce que vous n’avez que jusqu’au 22 juillet pour vous faire l’expo temporaire dédiée au personnage fou de grandeur qu’est Homère. Le poète à qui on doit l’Iliade ou l’Odyssée, qui ont eu leur petit succès depuis leur sortie en librairie au VIIIe siècle avant notre ère, a donc droit à une expo complète. On verra si Marc Lévy est encore lu dans 2800 ans, hein.

Pour y aller, rien de plus simple : vous prenez l’un des très nombreux trains qui vont directement et en un petit trois-quarts d’heure à Lens depuis la gare Lille-Flandres, et vous prenez ensuite un bus qui vous emmène au musée. Et si vous avec 25 minutes devant vous, vous pouvez aussi emprunter le chemin piétonnier qui rejoint le Louvre. Royal.

Les Nuits Secrètes d’Aulnoye-Aymeries

C’est la programmation coup de cœur de Vozer. Celle qui nous fait vraiment envisager d’aller faire un bon tour dans l’Avesnois pendant tout un week-end fin juillet. Voyez plutôt : Nekfeu, Metronomy, Odezenne, Roméo Elvis, Kompromat, Thylacine ou encore Paul Kalkbrenner seront tous à Aulnoye le week-end du 27 juillet. Canon, hein ?

Et il y a un TER qui vous y emmènera avec plaisir et entrain (haha, jeu de mots) en environ une heure et quinze minutes.

Le Touquet Music Beach Festival

Un chouette festival entièrement dédié à l’electro et ses beaux dérivés qui se tiendra les 23 et 24 août au Touquet, donc. Et même, pour être plus précis, sur la plage. L’année dernière, la tempête qui a fait passer un sale moment aux festivaliers a contraint les organisateurs à réorganiser le tout. Ça se passera bien sur la plage, mais dans des containers pour éviter que le vent ne vienne encore tout gâcher. Et ça fait plaisir.

En train depuis Lille, un TERGV vous emmène au Touquet en une petite heure et demie.

Et on peut vous rajouter de la gaieté en vous annonçant que la SNCF Hauts-de-France vient de sortir une carte de réduction pas piquée des hannetons : vous la payez 30 euros pour un an (15 euros si vous avez moins de 26 ans), et tous vos trajets sont à moitié prix pour vous et trois de vos proches. On vous conseille de vous rencarder en cliquant sur ce lien hyperlinké pour vous.

Article sponsorisé @SNCF-Hauts-de-France