Corine et Phill Weeks enjailleront la Golden Night au Palais des Beaux-Arts

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears
Scroll par là

C’est tout de même du lourd. Dans le cadre d’El­do­ra­do, le Palais des Beaux-Arts organ­ise une noc­turne très légère­ment spé­ciale, mar­di prochain : l’Aéronef mis aux manettes de la pro­gram­ma­tion musi­cale de la soirée, ce sont Phill Weeks et Corine qui vous fer­ont vivre cette Gold­en Night canon.

Pour Eldo­ra­do, la grosse sai­son Lille3000 aux accents mex­i­cains, tous les musées et lieux cul­turels se sont mis à l’heure latine. Le Palais des Beaux-Arts a décidé de se pencher sur l’une des déf­i­ni­tions de l’El­do­ra­do : l’or, sous toutes ses formes, en toc ou 18 carats, celui qui rend fou ou celui qui enri­chit.

D’où la “Gold­en Night”, que le musée a décidé d’or­gan­is­er mar­di prochain. Et his­toire de s’as­sur­er une soirée réussie, la pro­gram­ma­tion musi­cale a été con­fiée à l’Aéronef, son car­net d’adresse bien rem­pli et son flair légendaire pour le bon son. Et ça n’a pas man­qué. La salle de con­cert vous a con­coc­té un line-up par­fait : vous com­mencerez votre soirée avec Marc Jean, DJ aux sonorités dis­co-funk.

Permanente disco

Puis l’OVNI Corine fera son entrée toute en pail­lettes. La chanteuse à la per­ma­nente blonde la plus gon­flée du monde con­tem­po­rain (c’est rare, en 2019) se fera un plaisir de vous mon­tr­er que le dis­co a encore de beaux jours devant lui, si tant est qu’il est orchestré par une per­son­ne de tal­ent légère­ment fêlée.

Vous serez ensuite nor­male­ment assez chaud pour vous déhanch­er en toute fran­chise sur le set de Phill Weeks, qu’on ne présente plus dans les soirées de la cap­i­tale. Le mon­sieur s’est totale­ment appro­prié la dis­co house 90’s de Chica­go pour lui don­ner une petite french touch des familles. Ça promet.

On n’ou­blie pas que c’est une noc­turne : vous pour­rez donc faire un tour dans le musée entre deux pas déhanchés. Et si vous décidez, à tout hasard, d’ar­riv­er paré de dorures, per­son­ne ne vous en voudra, bien au con­traire.

Sinon, niveau tarif, vous allez pay­er 7 euros si vous êtes abon­né à l’Aéro, 14,70 euros si ce n’est pas le cas. On vous con­seille de pren­dre vos bil­lets avant. Et sinon, ça se passe donc ce mar­di à par­tir de 19 heures. Vous en saurez un peu plus sur l’event Face­book.