Vous avez de bonnes idées pour Lille ? La ville a 1,5 million d’euros pour les réaliser

Dans Article Sponsorisé, La rue, Lille
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @VilleDeLille 

La pre­mière édi­tion a eu un tel suc­cès que c’est repar­ti pour un tour. La ville de Lille alloue 1,5 mil­lion d’eu­ros de son bud­get à des ini­tia­tives éma­nant des habi­tants. L’an­née der­nière, l’o­pé­ra­tion a per­mis de mettre en route dix-huit pro­jets canons.

Ima­gi­nez donc : vous êtes Lil­lois (ou Lom­mois, ou Hel­lem­mois), vous vous dépla­cez dans la ville, vous avez une vie de quar­tier, vous uti­li­sez ses infra­struc­tures mises à dis­po­si­tion. Et vous avez des idées pour amé­lio­rer votre quo­ti­dien et celui des gens de votre quar­tier. Figu­rez-vous que vous pou­vez les voir réa­li­sées, si tant est que vous les pro­po­sez au bon endroit.

Pour la deuxième année, la mai­rie a déci­dé de réser­ver une enve­loppe d’1,5 mil­lion d’eu­ros à des pro­jets issus des habi­tants. L’an­née der­nière, de bonnes idées ont pu être réa­li­sées, ou sont en cours de réa­li­sa­tion : des jar­dins par­ta­gés, des cen­driers de rue, des fri­gos soli­daires, des com­pos­teurs col­lec­tifs, un pota­ger bio col­lec­tif, un pont végé­tal... “Les habi­tants pro­posent, et c’est la ville qui réa­lise, pré­cise Fan­ny Piro­don, char­gée de mis­sion au dépar­te­ment démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive de la ville de Lille. Mais ceux dont les pro­jets sont rete­nus sont impli­qué dans le pro­ces­sus de A à Z.

Les prochaines étapes

La pre­mière phase de cette opé­ra­tion vient donc de com­men­cer : vous avez jus­qu’au 15 sep­tembre pour aller dépo­ser vos bonnes idées dans la boîte numé­rique du site pré­vu à cet effet. Vous pou­vez être un habi­tant, une asso­cia­tion, un col­lec­tif. Vous pou­vez habi­ter Lille, Hel­lemmes ou Lomme. Et toutes les idées sont les bien­ve­nues, si tant est qu’elles relèvent des com­pé­tences de la ville (et non pas de la MEL, comme c’est le cas pour le vélo, on pré­fère vous le dire tout de suite), et qu’elles ne dou­blonnent pas avec des pro­jets déjà déci­dés par la mai­rie et en cours de réa­li­sa­tion.

Après le 15 sep­tembre, la mai­rie éva­lue­ra toutes les pro­po­si­tions, et sou­met­tra celles qui rentrent dans les clous à un vote des habi­tants, entre le 28 octobre et le 11 novembre. Ensuite, un jury citoyen se réuni­ra début 2020 pour choi­sir la ving­taine de pro­jets qui béné­fi­cie­ront de ce finan­ce­ment com­mu­nal. Et ces mêmes pro­jets seront mis en oeuvre dans le cou­rant de l’an­née 2020.

Voi­là, vous savez tout ou presque : pour don­ner vos excel­lentes idées, on vous conseille de vous rendre sur le por­tail de la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive lil­loise. Et si vous vou­lez suivre ce dépar­te­ment qui vous demande votre avis, il existe une page Face­book bien pra­tique pour cela.

Article spon­so­ri­sé @VilleDeLille