Le Boudoir, le nouveau coffee shop à l’esprit 100% Wazemmes

Dans Lille
Scroll par là

Depuis jeu­di der­nier, Wazemmes a un nou­veau cof­fee shop aus­si cosy que vin­tage : le Bou­doir. Tout ce qui se mange là-bas pro­vient du quar­tier. Tout comme les deux jeunes baris­tas qui l’ont ouvert.

Voi­là déjà quinze ans qu’Au­ré­lie habite Wazemmes. Amou­reuse de son quar­tier, elle a pen­dant long­temps rêvé d’y ouvrir un cof­fee shop où on se sen­ti­rait aus­si bien que dans son canap’. Sauf qu’il y a encore deux ans, Auré­lie bos­sait dans l’im­mo­bi­lier, un uni­vers assez loin des grains de cafés.

C’est à cette époque qu’elle ren­contre Heme­lyne. Elle aus­si a ce pro­jet de cof­fee shop en tête depuis un bout de temps. Les filles décident de faire du 2 en 1 et d’ou­vrir ensemble ce fameux lieu dont elles rêvaient cha­cune de leur coté jus­qu’a­lors. Auré­lie a donc quit­té son job et est par­tie se for­mer au métier de baris­ta avec Heme­lyne.

Auré­lie et Heme­lyne

Brut de gourmandise

Une fois deve­nues des pros de la pré­pa­ra­tion du café, elles ont trou­vé leur tor­ré­fac­teur du coin (Fou du Grain), avant de tom­ber sur le local idéal au 400 rue Gam­bet­ta. “C’é­tait une ancienne mai­son dont le rez-de-chaus­sée avait été lais­sé dans un état tota­le­ment brut”, explique Heme­lyne.

Après deux mois de tra­vaux, leur Bou­doir a pu ouvrir ses portes. “Le bou­doir était le nom don­né aux petits salons réser­vés aux femmes dans l’an­cien temps. Elles y dis­cu­taient tout en buvant des bois­sons, raconte Auré­lie. Chez nous ce n’est pas réser­vé qu’aux femmes bien évi­dem­ment. Mais on trou­vait que le nom col­lait bien pour un cof­fee shop tenu par deux nanas”.

Extra-local

Le côté vin­tage ne se retrouve pas que dans le nom de l’é­ta­blis­se­ment : cou­leurs, lumi­naires, cana­pés, tables et autres meubles font bai­gner l’an­cien garage de la mai­son trans­for­mé en salon dans une atmo­sphère hors du temps.

Par­fait pour se poser entre potes autour d’un bon cap­puc­ci­no et de quelques dou­ceurs impor­tées de la Mai­son Dou­cet, à quelques mètres de là. Les filles se sont mises aus­si à faire du salé à la demande des habi­tants de Wazemmes. “Ce n’é­tait pas pré­vu mais on est un cof­fee shop de quar­tier et donc on s’a­dapte à lui !

Que des plats froids mais avec avec de l’ex­tra local au maxi­mum puisque les pro­duits pro­viennent essen­tiel­le­ment des com­merces de bouche de la rue. On pour­rait aus­si vous détailler leur brunch sucré-salé de l’a­près-mar­ché du dimanche ou de leur envies d’event de cup­ping mais on pré­fère vous lais­ser aller pas­ser la porte du Bou­doir pour décou­vrir tout ça par vous-même.

Le Bour­doir c’est au 400 rue Gam­bet­ta et c’est ouvert du mar­di au same­di de 8 heures à 17 heures et le dimanche de 8 heures à 14 heures.