Les frigos solidaires gagnent les pavés lillois

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Dans le cadre du premier budget participatif de la Ville de Lille, plusieurs frigos solidaires sont en train d’être installés dans la métropole lilloise.

Les frigos solidaires, c’est une association née Paris grâce à l’initiative de Donia Mebtoul qui s’est en partie inspirée du modèle berlinois de frigos en libre service à la portée de chacun. Déjà en 2018, le restaurant “Le Polder” à Hellemmes, était le premier tenancier à rejoindre l’aventure des frigos.

Cet été, quatre nouveaux établissements lillois rejoignent le projet :

  • Le centre social Projet au Faubourg de Béthune
  • Le centre social Rosette-de-Mey aux Bois Blancs
  • La cuisine de l’Avant-Goût à Fives
  • À l’épicerie sociale du CCAS à Lomme.

Le principe est simple

Vous êtes libres de partager tout ce qui vous botte, c’est à dire des fruits, des légumes ou autres produits secs. L’important, c’est évidemment de respecter les dates limites de péremption. La charte des frigos solidaires accepte que vous donniez des produits raisonnablement dépassés.

Attention, par précaution vous ne pouvez pas déposer des plats que vous avez concoctés vous-même, de l’alcool ou bien des produits déjà entamés (logique). La viande et le poisson sont à éviter pour être sûr de ne pas briser la chaîne du froid.

Tous ensemble, tous ensemble

C’est bien simple, il n’y a que des avantages dans ce nouvel engagement de la Ville de Lille et de ses partenaires commerçants. Déjà, les frigos solidaires c’est le meilleur moyen de lutter contre le gaspillage alimentaire et de tous vos légumes qui restent dans le tiroir beaucoup trop longtemps. Aussi, ça permet de contribuer à la solidarité locale en soutenant les personnes en précarité, retraités, sans abris, étudiants… Enfin, les frigos rendent l’espace public davantage convivial et participent à créer du lien social entre tous. Du coup, ça serait bête de laisser pourrir vos courgettes, non ?

A terme, la maire de Lille assure que chaque quartier de la ville et chaque commune associée seront dotés d’un frigo solidaire.