Les frigos solidaires gagnent les pavés lillois

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Dans le cadre du pre­mier bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Lille, plu­sieurs fri­gos soli­daires sont en train d’être ins­tal­lés dans la métro­pole lil­loise.

Les fri­gos soli­daires, c’est une asso­cia­tion née Paris grâce à l’i­ni­tia­tive de Donia Meb­toul qui s’est en par­tie ins­pi­rée du modèle ber­li­nois de fri­gos en libre ser­vice à la por­tée de cha­cun. Déjà en 2018, le res­tau­rant “Le Pol­der” à Hel­lemmes, était le pre­mier tenan­cier à rejoindre l’a­ven­ture des fri­gos.

Cet été, quatre nou­veaux éta­blis­se­ments lil­lois rejoignent le pro­jet :

  • Le centre social Pro­jet au Fau­bourg de Béthune
  • Le centre social Rosette-de-Mey aux Bois Blancs
  • La cui­sine de l’A­vant-Goût à Fives
  • À l’épicerie sociale du CCAS à Lomme.

Le principe est simple

Vous êtes libres de par­ta­ger tout ce qui vous botte, c’est à dire des fruits, des légumes ou autres pro­duits secs. L’im­por­tant, c’est évi­dem­ment de res­pec­ter les dates limites de péremp­tion. La charte des fri­gos soli­daires accepte que vous don­niez des pro­duits rai­son­na­ble­ment dépas­sés.

Atten­tion, par pré­cau­tion vous ne pou­vez pas dépo­ser des plats que vous avez concoc­tés vous-même, de l’al­cool ou bien des pro­duits déjà enta­més (logique). La viande et le pois­son sont à évi­ter pour être sûr de ne pas bri­ser la chaîne du froid.

Tous ensemble, tous ensemble

C’est bien simple, il n’y a que des avan­tages dans ce nou­vel enga­ge­ment de la Ville de Lille et de ses par­te­naires com­mer­çants. Déjà, les fri­gos soli­daires c’est le meilleur moyen de lut­ter contre le gas­pillage ali­men­taire et de tous vos légumes qui res­tent dans le tiroir beau­coup trop long­temps. Aus­si, ça per­met de contri­buer à la soli­da­ri­té locale en sou­te­nant les per­sonnes en pré­ca­ri­té, retrai­tés, sans abris, étu­diants… Enfin, les fri­gos rendent l’es­pace public davan­tage convi­vial et par­ti­cipent à créer du lien social entre tous. Du coup, ça serait bête de lais­ser pour­rir vos cour­gettes, non ?

A terme, la maire de Lille assure que chaque quar­tier de la ville et chaque com­mune asso­ciée seront dotés d’un fri­go soli­daire.