Une plateforme pour vivre Bruxelles comme un local

Dans Article Sponsorisé, Voyage Voyage, VozerTube
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @visit.brussels

On ne le dit pas assez : Lille est géo­gra­phi­que­ment très bien pla­cée. Depuis la capi­tale des Flandres, à tout hasard, vous rejoi­gnez la capi­tale des Belges en une heure. Et depuis peu, une pla­te­forme en ligne vous per­met de vivre la ville comme un vrai Bruxel­lois.

Une ville étran­gère, aus­si voi­sine soit-elle, c’est tou­jours agréable de la visi­ter avec un pote qui en connait les bons quar­tiers, les bonnes adresses, les petits spots pour chil­ler en retrait de la vie tou­ris­tique du centre. A Bruxelles, doré­na­vant, votre bon pote sera votre télé­phone.

L’of­fice de tou­risme visit.brussels vient de lan­cer une pla­te­forme qui vous indique quels sont les quar­tiers et les spots ché­ris des Bruxel­lois. Et, tada, sur­prise, ce n’est abso­lu­ment pas là où se pressent les tou­ristes du monde entier. En fait, now.brussels vous per­met de voir en temps réel où sont les Bruxel­lois. L’of­fice de tou­risme s’est maqué avec l’o­pé­ra­teur télé­pho­nique Bel­ga­com pour uti­li­ser les don­nées de géo­lo­ca­li­sa­tion (de manière ano­nyme, on se ras­sure), des habi­tants de la capi­tale.

En uti­li­sant now.brussels, vous comp­tez donc sur la sagesse des locaux pour vous gui­der dans votre décou­verte de la ville. Et comme vous êtes géo­lo­ca­li­sé (et que le roa­ming a pris fin), non seule­ment vous n’êtes plus jamais pau­més, mais en plus vous êtes orien­tés vers des endroits sty­lés.

Sans now.brussels, on serait res­tés dans le centre de la ville, vous pen­sez bien, à boire une bière sur la Grand-Place après avoir vu le Man­ne­ken-Pis et avant de par­tir vers l’A­to­mium. Au lieu de quoi, on s’est aven­tu­rés dans des com­munes (équi­valent de nos quar­tiers) qui bordent le centre. Ixelles et sa chouette vie com­mer­çante, Schaer­beek, son parc (avec guin­guette canon) immense, Molen­beek et son musée du street art… On a décou­vert des bars à bière fifous (cou­cou Le Bar­bo­teur), des mar­chés bios gour­mands (Les Ecu­ries Van de Tram), ou encore un gla­cier au nom fameux, pres­qu’au­tant que ses glaces.

Et ce qui est chouette avec cette pla­te­forme, c’est que vous pou­vez dire si vous avez soif, faim, où si vous vous sen­tez d’hu­meur à shop­per ou visi­ter des lieux inso­lites. Tout est per­son­na­li­sable. Le petit plus qui fait plai­sir ? Elle vous indique aus­si les horaires d’af­fluence et les zones où les tou­ristes se trouvent en temps réel… et donc à évi­ter.

Cette pla­te­forme a joli­ment été opti­mi­sée sur mobile et habite vir­tuel­le­ment à cette adresse : now.brussels. Elle est gra­tuite, et vous n’a­vez pas besoin de vous ins­crire. Juste de vous rendre à Bruxelles.

Article spon­so­ri­sé @Visit.Brussels