La voie rapide urbaine est en travaux jusqu’au 18 août

Dans Lille, Transport
Scroll par là

A par­tir du 23 juillet et jus­qu’au 18 août, la DIR (Direc­tion Inter­dé­par­te­men­tale des Routes) s’oc­cupe de refaire la chaus­sée sur cinq kilo­mètres de la voie rapide urbaine entre Lille et Marcq-en-Baroeul.

C’est l’in­fo pra­tique de l’é­té à rete­nir si vous êtes du genre à emprun­ter la VRU (voie rapide urbaine) pour aller faire un tour en Bel­gique ou pour vous rendre dans la par­tie nord-est de la métro­pole lil­loise. Car comme l’an­née der­nière, la DIR pro­fite de l’é­té pour refaire une par­tie de la chaus­sée de cette voie ultra-emprun­tée au quo­ti­dien pas les métro­po­li­tains.

Cet année, c’est un tron­çon de 5 kilo­mètres entre Lille et Marcq-en-Baroeul, dans le sens France-Bel­gique, qui est concer­né. Et ça va for­cé­ment coin­cer pour les auto­mo­bi­listes… Il y en a “120 000 par jour en période habi­tuelle, 30 % en moins durant les vacances” pré­cise La Voix du Nord. Pen­dant la durée des tra­vaux, ils devront faire preuve de patience, et ce, dans les deux sens.

La VRU étant condam­née d’un côté, la cir­cu­la­tion dans le sens France-Bel­gique va logi­que­ment empié­ter à sa gauche sur la voie en contre-sens. Ce par­tage des voies devraient engen­drer des bou­chons lors des heures de pointe donc patience…

Pour plus de détails tech­niques et pra­tiques sur les accès fer­més, ren­dez vous sur le site de la DIR.