Le karaoké du mercredi soir fait son come back à Saint-So

Dans Lille, Night Night
Scroll par là

C’est notre good news du début de semaine. Parce qu’on com­men­çait fran­che­ment à se deman­der ce qu’on allait bien pou­voir faire de notre mer­cre­di soir, Saint-So a fait reve­nir ses soi­rées karao­ké. Deux dates sont pré­vues en août (le 14 et le 28).

Depuis novembre, le Bis­trot Saint-So orga­nise “Le Karao­ké du mer­cre­di”, des soi­rées où tout le monde est timide en arri­vant et où ça finit en queue­leu­leu géante sur des chan­sons qu’on n’a­vait pas enten­dues depuis le mariage de Jacky.

Juste une pause, un répit

On avait un peu fait le deuil de ces karao­kés géants avec l’ar­ri­vée d’El­do­ra­do en avril et sa foule de soi­rées qui ont bien rem­pli l’a­gen­da du Bis­trot. Mais comme le dit si bien Céline : “Et si tu crois que c’est fini, jamaaaais”. C’é­tait en effet “juste une pause, un répit” avant le retour des soi­rées karao­ké.

Le come back est atten­du pour ce mer­cre­di 14 août. Une autre ses­sion a déjà été annon­cée pour le 28 et les dates pour sep­tembre ne devraient pas tar­der à tom­ber.

Pour ceux qui n’au­raient jamais par­ti­ci­pé aux fameuses soi­rées (pro­mis, on ne vous en veut pas), on vous fait un bref résu­mé même si chaque soi­rée est dif­fé­rente.

Let’s go party

Vous voyez le Bis­trot de la gare Saint-So ? Du moins sa ter­rasse, ses tables et son bar ? Et bien là, c’est sur la scène que chaque duo/trio/band va devoir don­ner de la voix sur les titres les plus karao­ka­li­sables de la chan­son fran­çaise et inter­na­tio­nale. 

Au début de la soi­rée, on ne va pas vous cacher la salle est un peu timide. Et puis à un moment, tout cha­vire en mode fête du vil­lage et vous n’êtes pas à l’a­bri de vous retrou­ver sur le dan­ce­floor à dan­ser sur “Les démons de minuit” ou à beu­gler “Dans la val­lée, oooo­hohhhhh de Dana” avec une foule d’in­con­nus deve­nus vos meilleurs amis le temps d’une chan­son. 

Dans la pra­tique, comme c’est à Saint-So, la soi­rée est logi­que­ment gra­tuite. Vous n’a­vez qu’à vous ins­tal­ler avec votre joyeuse troupe, trou­ver LA chan­son et faire par­ve­nir votre choix via un petit bout de papier (four­ni avec la soi­rée) au DJ. 

Là vous atten­dez que le stress monte au max, on vous appelle et c’est par­ti. Entre deux per­for­mances, on va se défou­ler en mode boum du col­lège sur des titres bien kitchs. Et pour le final, c’est karao­ké géant. 

On vous file le lien vers l’event Face­book pour vous échauf­fer la voix. On se revoit sur la piste.