Aller souffler le temps d’une chute chez Weembi

Dans Chill, Lille, Sueur
Scroll par là

Depuis 2016, Les­quin abrite Weem­bi, l’un des plus gros simu­la­teurs de chute libre indoor au monde. Les cham­pions de vol en souf­fle­rie viennent s’y entraî­ner mais vous pou­vez aus­si aller y pas­ser votre bap­tême. C’est d’ailleurs ce qu’on a fait (et on n’a même pas eu peur).

On vous arrête de suite : il n’y a pas de bonne excuse pour ne pas se lan­cer dans la souf­fle­rie de Weem­bi. Même pas le ver­tige car il res­te­ra aux portes du simu­la­teur : “On pense sou­vent que le ver­tige va nous téta­ni­ser mais, en réa­li­té, cette sen­sa­tion n’existe pas quand on saute en para­chute car on n’est pas relié au sol. Et dans la simu­la­tion de chute libre, c’est pareil”, explique Julien Degen l’un des fon­da­teurs de Weem­bi et acces­soi­re­ment triple cham­pion du monde de vol rela­tif.

C’est d’ailleurs avec ses coéqui­piers de l’é­quipe de France qu’il a eu l’i­dée en 2016 d’ins­tal­ler cette immense souf­fle­rie sur la plaine des sports à Les­quin. Leur but : rendre acces­sible cette expé­rience au plus de monde pos­sible.

De 5 à 97 ans

Sur­tout que (qua­si) tout le monde peut tes­ter. Vrai­ment. Vous pou­vez y aller avec votre petite cou­sine de 5 ans (c’est l’âge mini­mum) ou votre grand-père (s’il a plus de 65 ans, il lui fau­dra juste un petit cer­tif’ médi­cal). Donc voi­là, votre ver­tige n’est pas un pro­blème, votre âge non plus : “Je crois que la per­sonne la plus âgée qui est venue ici devait avoir 97 ans”, se rap­pelle même Julien.

Quand il a balan­cé cette info juste après le petit brief d’a­vant-vol, ça en a ras­su­ré plus d’un dans les rangs des futurs flyers de l’a­prem (dont notre sta­giaire). Même topo sur votre condi­tion phy­sique : pas besoin d’a­voir des muscles ou des abdos en béton pour pro­fi­ter du vol.

Niveau sen­sa­tions, on vole. Tout sim­ple­ment. Le souffle qui vous porte n’est pas for­cé­ment le truc le plus agréable au monde sur la peau de votre visage mais quand vous tour­nez jus­qu’à 15 mètres de haut, ça n’a plus aucune impor­tance. Le ver­tige ? Il est bien res­té aux portes de la souf­fle­rie.

Pour ce qui est des prix, ils varient selon les horaires que vous choi­si­rez (c’est moins cher le lun­di et le mar­di par exemple) et de la for­mule pour laquelle vous opte­rez (pack amis, bap­tême double durée, réa­li­té vir­tuelle…). On vous laisse faire un tour sur leur billet­te­rie en ligne direc­te­ment.

Ah et pour y aller, il suf­fit de ren­trer l’a­dresse 730 rue Mau­rice Her­zog (à Les­quin) dans votre GPS.