L’Université de Lille fait son entrée au classement de Shanghai

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

Ça ne change pas grand chose pour ses 70 000 étu­diants, mais l’U­ni­ver­si­té de Lille vient d’en­trer dans le clas­se­ment des meilleurs éta­blis­se­ments d’en­sei­gne­ment supé­rieur au monde. Une recon­nais­sance pour ses pôles recherches, prin­ci­pa­le­ment.

Il y a des clas­se­ments qui pèsent un petit peu plus que d’autres. Celui de Shan­ghai est, par exemple, par­ti­cu­liè­re­ment répu­té. Depuis 2003, l’AR­WU (pour Aca­de­mic Ran­king of World Uni­ver­si­ties), plus connu sous le petit nom de Clas­se­ment de Shan­ghai, livre donc une liste de facs et autres écoles dans les­quelles il fait bon être quand on est étu­diant.

Chaque année, les uni­ver­si­tés et écoles fran­çaises sont plu­tôt bien repré­sen­tées. Et cette année, Lille fait son entrée dans le clas­se­ment, dans le rang 301–400, ce qui n’est pas mal du tout, vu que la liste va jus­qu’à 1000. Au niveau natio­nal, elle est au même niveau que Paris-Dau­phine, Poly­tech­nique, Nor­male Sup Lyon, Paris­Tech et l’U­ni­ver­si­té de Lor­raine, dans la tranche 14–19.

Ce clas­se­ment, qui pèse dans le game des clas­se­ments comme étant le meilleur de sa caté­go­rie, est chaque année éta­bli selon une liste stricte de cri­tères basés sur la recherche, l’in­no­va­tion, le nombre de publi­ca­tions scien­ti­fiques, ou encore le nombre de médailles Fields et de prix Nobel (oui, oui).

Du coup, on peut dire qu’il est assez logique de voir Har­vard, Stan­ford et Cam­bridge dans le trio de tête au clas­se­ment géné­ral. Niveau fran­çais, les trois pre­miers éta­blis­se­ments à appa­raître dans le clas­se­ment sont Paris-Sud, la Sor­bonne et Nor­male Sup Paris, toutes dans le top 100.

On vous laisse par­cou­rir ce clas­se­ment de vous-mêmes.