La mairie voudrait recycler l’urine des bradeux en 2020

Dans Braderie de Lille, C'est green, Lille
Scroll par là

Non , ce n’est pas une blague. La mairie planche actuellement sur un projet de récolte et de transformation de “pipi de Braderie” en fertilisant. Elle lance même un appel aux entreprises qui développent ce genre de solutions pour expérimenter la chose dès la prochaine édition.

On connaissait le recyclage des coques de moules de Rihour en carrelage. Celui de l’urine de bradeux, pas encore. C’est pourtant possible aujourd’hui et la mairie de Lille est très sérieuse quand elle parle de cette expérimentation.

Pour vous la faire courte, l’urine peut en effet être transformée en engrais car elle est naturellement riche en azote et en phosphate, bon pour les plantes. Pour recueillir l’urine des bradeux, la mairie pense à des toilettes sèches publiques spécifiques mais pour l’heure “rien n’est encore acté“.

Elle a justement profité de cette Braderie pour envoyer un message aux entreprises qui seraient susceptibles de l’aider dans à mettre en place de dispositif. “On étudie la question car on sait que c’est possible, précise la mairie. On attend désormais que les entreprises viennent vers nous pour travailler à la mise en place de cette expérimentation“.

Si tout va bien, on pourrait voir ce test démarrer en septembre 2020. “Et s’il est concluant, on pourrait généraliser le dispositif à l’ensemble de la Braderie en 2021.”