Wolf Pictures, l’asso lilloise qui veut parler de sa génération en vidéo

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

C’est l’his­toire d’une bande de potes nés un peu avant les années 2000 pour la plu­part, qui par­tagent la pas­sion des arts audio­vi­suels et qui sont bien moti­vés à l’i­dée d’en faire ensemble. Pen­dant la Bra­de­rie, ils ont dérou­lé une grande ban­de­role que les Lil­lois ont pu déco­rer à l’en­vie.

On vous le dit tout de suite, la ban­de­role n’est plus. Après avoir pas­sé une semaine sur le par­vis du Palais des Beaux-Arts, elle a tout sim­ple­ment dis­pa­ru. “Mais ce n’est pas grave, assure Pierre, le fon­da­teur de Wolf Pic­tures. L’oeuvre finale, c’est la vidéo qu’on en a fait, c’est ce qui va res­ter.” Tenez, la voi­là :

Pas mal, hein ? “On s’est ins­tal­lés devant le Palais des Beaux-Arts pour la sym­bo­lique, raconte Pierre. L’i­dée, c’é­tait de lais­ser les Lil­lois s’ex­pri­mer sur cette grande fresque. Ça a embal­lé beau­coup de monde. On vou­lait faire une oeuvre col­lec­tive, et les gens qui y avaient par­ti­ci­pé repar­taient avec un pola­roid.” Un chouette hap­pe­ning qui a réchauf­fé le cœur des membres de la jeune asso. “C’est une grande source de moti­va­tion pour nous.

On a créé l’as­so­cia­tion en 2018, pré­cise Pierre. Nous étions trois amis étu­diants ou en contrat dans l’au­dio­vi­suel. Aujourd’­hui, on est huit, et on peut bien sûr s’a­gran­dir encore.” Le but de l’as­so­cia­tion ? “On tient à mettre en avant notre géné­ra­tion par le biais des arts audio­vi­suels. On veut inci­ter la créa­tion, accom­pa­gner de jeunes talents de la région.

La spé­cia­li­té de l’as­so reste le clip vidéo, mais Pierre déclare aus­si une pas­sion pour le for­mat court métrage. “On en a pro­duit quelques uns.” Et l’as­so a bien envie d’en pro­duire d’autres. “On a plu­sieurs pro­jets en court, avec aus­si quelques soi­rées, notam­ment une consa­crée aux films auto­pro­duits.

Et l’as­so­cia­tion se fera un plai­sir d’ac­cueillir de nou­veaux membres qui s’in­té­ressent au genre. Si vous avez un pied dans l’au­dio­vi­suel ou une pra­tique ama­teur (comme on dit) en lien, on vous conseille d’al­ler faire un tour sur la page Face­book de Wolf Pic­tures.