Tous les bons plans et beaux concerts de l’ONL cette saison

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears
Scroll par là

L’Orchestre National de Lille est un lieu magique pour les mélomanes qu’ils soient jeunes ou pas, amateurs ou connaisseurs, fauchés ou plein aux as. On vous a fait une petite sélection de ce que vous devriez notez dans votre agenda culturel pour la saison qui démarre.

Les concerts gratos pour les étudiants

On vous en parle à chaque nouvelles dates connues : l’ONL invite les étudiants gratuitement sur plusieurs dates de sa saison. Celles qui arrivent début octobre sont pour le concert d’ouverture sur Malher, mais on connait aussi déjà les prochaines.

Ce sera en mars (les 4 et 5) pour le programme Lambert Wilson chante Kurt Weill. Non, non il n’y a pas d’erreur. L’acteur français sait aussi chanter et il devrait vous surprendre sur cette musique d’entre-deux guerres.

Les ciné-concerts

Juste pour rappel, un ciné-concert, c’est la projection sur grand écran d’un film en VOSTFR avec l’orchestre qui joue en direct live les musiques du long-métrage.

L’année dernière, les deux premiers volets de la saga Star Wars joués l’année dernière avait su trouver leur public venu en nombre au Nouveau Siècle. On n’a pas vraiment de doute quant au succès du Retour du Jedi, programmé les 21 et 22 février.

L’ONL prévoit un autre ciné-concert les 5 et 6 mai 2020 autour d’un joli thème : “Vive la Liberté”. Deux films de Charlie Chaplin — L’Emigrant et Charlot s’évade — et un film avec Laurel et Hardy — Vive la Liberté de Leo McCarey — seront proposés pour ces soirées où il sera question d’évasion sous toutes ses formes.

Locking for Beethoven

Non, pas de faut d’ortho ici, on dit bien “Locking for Beethoven”. C’est une belle coproduction de l’ONL avec la compagnie lilloise Melting Spot qui va mixer musique classique et danse hip-hop pour célébrer les 250 anniv’ de Beethoven qui est donc loin d’être has been.

Les extraits des œuvres du compositeur vont rencontrer les sons électro (oui il y aura un DJ présent avec l’orchestre), le tout visuellement magnifié par les pas des danseurs de la compagnie. Ça se passera les 28 et 29 février et c’est 14€ en tarif plein.

Les concerts flash et les afterworks

Les fameux concerts flash sont de retour cette saison pour ceux qui ont envie d’une pause déj’ musicale. Tout est quasiment dit déjà : à cinq reprises cette année, le Nouveau Siècle accueillera un concert “flash” de trois quarts d’heure, à 12 h 30 pile. C’est pratique niveau timing, ce n’est pas cher et ça fait du bien aux oreilles.

L’autre bon filon quand on a ni le temps, ni le budget sortie adéquat, ce sont les afterworks. Qu’on vous explique un peu la bonne combine musicale : lors de certaines soirées, des mini-concerts sont prévus juste avant le début du concert, vers 18 heures. Et ça, en fait, c’est gratuit et en accès libre (bon dans la limite des places de la salle quand même). Il y en a deux prévus cette saison : le 5 décembre avec Quartet Latino et le 5 mars avec le Swing des années folles.

Le Pass – de 28 piges

Si vous avez la chance d’être né après l’été 91, il y a moyen que vous ayez moins de 28 ans là, maintenant, tout de suite. Ce qui est plutôt sacrément économique puisque pour 5€ vous pouvez vous offrir un pass qui va vous donner tout un tas d’avantages comme 50 % de réduction sur le tarif billetterie pour tous les concerts au tarif 1, des tarifs réduits pour les concerts flash, pour vos invités et même pour des billets pour l’Aéro ou le Théâtre du Nord.

Non mais y’a pas à dire, c’est beau la jeunesse.