Fives Cail : les contours commencent à bien prendre forme

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

C’est un mas­to­donte. Un chan­tier pha­rao­nique. Un pro­jet de plu­sieurs décen­nies. La trans­for­ma­tion de l’an­cienne usine Fives Cail Bab­cock (FCB pour les Fivois les plus intimes) avance de mois en mois. La phase 1 du pro­jet touche dou­ce­ment à sa fin. On a fait le tour du pro­prio.

Comme le site s’é­tend sur une très grosse ving­taine d’hec­tares et que plu­sieurs chan­tiers ont lieu en même temps, on va vous faire un article points-bou­lettes parce qu’on ne va pas s’en sor­tir, sinon.

Phase 1// La Halle Gourmande bientôt finie

Vous aviez le lycée hôte­lier qui a un res­to et une bou­lan­ge­rie “écoles”. Il va bien­tôt aus­si y avoir un gigan­tesque food court de 2000m² dans la halle F6, juste en face du lycée. Là, vous trou­ve­rez de quoi boire et man­ger dans des cor­ners, mais aus­si une cui­sine com­mune, un incu­ba­teur culi­naire et une serre urbaine par­ti­ci­pa­tive. La Sore­li, qui construit le lieu, doit livrer à la fin de l’an­née 2019.

Phase 1 // LaLOCO démarre

Le per­mis de construire a été dépo­sé, le chan­tier va démar­rer inces­sam­ment sous peu pour ce pro­jet par­ti­ci­pa­tif de tiers lieu por­té par les habi­tants du quar­tier. Pla­cé dans la conti­nui­té du lycée hôte­lier, près du cour Jean-Fran­çois Cail, LaLO­CO pré­voit un café citoyen, un espace de tra­vail par­ta­gé, des espaces d’a­ni­ma­tions pour les habi­tants, et glo­ba­le­ment, un accueil des Fivois inté­res­sés par l’é­co­no­mie soli­daire et éco­lo­gique.

Phase 1 // Tracks en cours

Dans l’an­cienne infir­me­rie, le pro­jet Tracks vise à ins­tal­ler des espaces de tra­vail pour les métiers créa­tifs : archi­tec­ture, desi­gn, urba­nisme… Tout le sque­lette du bâti­ment a été joli­ment reta­pé, et on peut com­men­cer à par­ler de hors d’eau et de hors vent. Le chan­tier avance bien, et les archi­tectes à la manoeuvre ne vous sont nor­ma­le­ment pas incon­nus : il s’a­git de l’a­gence 0, dont les trois patrons ne sont autres que les fon­da­teurs de l’Hi­ron­delle, bière et… food court à J.-B.-Lebas.

Phase 1 // Les premiers logements sortis de terre

Il faut regar­der à l’ouest du site pour voir pous­ser les murs des pre­miers loge­ments de Fives Cail ain­si qu’un par­king silo qui sera appré­cié à terme, vu que tout le site sera pié­ton. En tout, ce sont 124 loge­ments qui vont être livrés (d’i­ci mi 2020). De l’autre côté, à l’est, en face du gym­nase, la “tour” de Fives Cail va bien­tôt pous­ser. On y trou­ve­ra des loge­ments seniors et en acces­sion nor­male.

Phase 1 // De l’agriculture urbaine

Le long du cours Jean-Fran­çois — Cail, dans la conti­nui­té de l’in­fir­me­rie, un “espace capable” res­tait à être inves­ti. Après appel à pro­jet lan­cé cette année, c’est un pro­jet d’a­gri­cul­ture urbaine qui a été rete­nu. Pas de détail sur le début de l’a­mé­na­ge­ment, mais le pro­jet est en tout cas acté.

Phase 2 // Tout à faire

La phase 1 ne couvre que la moi­tié du site, en fait. Il reste à trou­ver une uti­li­té à toute la moi­tié sud de Fives Cail. Et pour cette phase 2, un nou­vel urba­niste devrait rebattre les cartes. Ce qui est sûr, c’est qu’une pis­cine com­mu­nale devra y prendre place, tout comme une école et 3,5 ha de parc à rac­cro­cher à la plaine des Métal­lur­gistes, qui existe déjà. Mais pour ça, il y a encore le temps.

Visuel ©Sore­li

Si vous vou­lez suivre les avan­ce­ments du pro­jet, on vous ren­voie vers le site qui est tota­le­ment dédié à Fives Cail. Et on se refait une petite visite de chan­tier dans quelques mois pour vous mon­trer les chan­ge­ments.