Il ne manque plus grand chose pour que le Bus Magique ouvre sa péniche

Dans Ch'est bieau, Chill, Lille
Scroll par là

On vous en parle depuis quelques mois main­te­nant : le Bus Magique, c’est ce pro­jet de péniche un peu fou mais sur­tout très soli­daire qui doit ouvrir au prin­temps 2020. Mais pour ça, le Bus a encore besoin de béné­voles et de sous.

Une péniche, c’est beau, c’est grand, c’est sur l’eau et ça peut accueillir du monde. C’est donc un peu un genre d’endroit idéal pour créer un tiers lieu où man­ger, boire, jar­di­ner, cowor­ker et flâ­ner. Julie Daquin s’est dit exac­te­ment la même chose pen­dant l’un de ses jog­gings à la Cita­delle.

Ça c’é­tait l’an­née der­nière. Depuis, son idée a bien mûri et son asso, bap­ti­sée le Bus magique, a pas mal gros­si et gran­di. Le pro­jet a gagné des prix et la fameuse péniche a déjà fait sa pre­mière Bra­de­rie puis­qu’elle a amar­ré le 31 août der­nier en enchaî­nant direct avec des concerts tout le week-end.

Bref tout va bien mais tout irait encore mieux si leur crowd­fun­ding lan­cé avec MEL makers (le bus est lau­réat 2019) il y a quelques semaines fai­sait le plein pour ter­mi­ner le chan­tier et ins­tal­ler la serre d’a­qua­po­nie, l’es­pace ate­lier et, si les Lil­lois sont géné­reux, mettre des pan­neaux solaires.

La moi­tié de l’ob­jec­tif est déjà atteint. Julie, Julien (qui a rejoint l’a­ven­ture Bus magique comme co-por­teur de pro­jet), et la qua­ran­taine de béné­voles comptent désor­mais sur les amou­reux du concept.

Et si votre tire­lire est vide, vous pou­vez les sou­te­nir en don­nant de votre temps en par­ti­ci­pant au pro­chain chan­tier de les­tage des 5 et 6 octobre.

Pour don­ner un peu de sous (avec de chouettes contre­par­ties) pour le Bus Magique, voi­là le lien vers la cam­pagne de crowd­fun­ding. Pour don­ner un peu de votre temps, il suf­fit d’en­voyer un mail à lebusmagique.lille@gmail.com