Bleu Canard, la cantine bistronomique du centre, a fait sa rentrée

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

On vous a déjà par­lé du concept et de l’his­toire de ce nou­veau spot gour­mand il y a quelques semaines. Vous pou­vez donc désor­mais aller traî­ner votre esto­mac et vos papilles chez Bleu Canard qui se veut être “une can­tine de quar­tier à l’es­prit bis­tro­no­mique”.

Quand vous entrez, on vous pro­pose de jeter un œil à la déco en pre­mier. Alors non, tout n’est pas mono­chrome cou­leur “bleu canard”. En revanche, presque la tota­li­té de ce que vous ver­rez est chi­né. Ce qui donne direc­te­ment une ambiance à la foi rétro et cha­leu­reuse.

Vous aurez même un aper­çu des deux chefs qui vont s’oc­cu­per de vous ras­sa­sier, à savoir William et Clo­thilde, deux anciens de chez Hap­py F’eat que vous pou­vez voir char­bon­ner à tra­vers la vitre d’a­te­lier qui les séparent (à peine) de la salle.

Légèreté et satiété

À la carte, vous aurez donc peu de choix, gage de beau­coup de qua­li­té. Juste deux entrées, deux plats (+ la sug­ges­tion du chef) et deux des­serts. Pour chaque duo, vous avez le choix entre du car­né et du végé. Un par­ti pris par les deux gérants du pro­jet, Brice et Rémi, qui ont déjà ouvert Pause juste à côté sur le même prin­cipe.

Pareil pour ce qui est de la pro­ve­nance des pro­duits : ils misent sur du local et de sai­son au maxi­mum. Ce qui per­met à la carte de chan­ger toutes les semaines et aux gens qui vivent ou bossent dans le coin de venir man­ger régu­liè­re­ment sans se las­ser. Pour y avoir lais­sé traî­ner nos esto­macs, on peut vous assu­rer que le rap­port qua­li­té-prix est là et que vous en res­sor­tez ras­sa­siés sans avoir besoin d’al­ler piquer direct un somme pour digé­rer le repas. Ce qui est plu­tôt pra­tique quand on doit bos­ser ou révi­ser juste après.

Crème et poê­lée de cham­pi­gnons sau­vages à l’ail, figue rôtie et crumble salé végé­tal.
Finan­cier cho­co­lat avec crème pra­lin, zestes de citron et copeaux de cho­co­lat noir.

Fin de journée

Le but ultime de Bleu Canard, c’est de deve­nir une chouette can­tine de quar­tier à la cui­sine bis­tro­no­mique et acces­sible. Ils ont aus­si des craft­beers du coin et une belle sélec­tions de vins. “Et on connaît les pro­duc­teurs de chaque vin qu’on pro­pose”, pré­cise Rémi.

Rémi et Brice les deux gérants.

Ce qui va avec l’autre volon­té affi­chée : conti­nuer de faire vivre son coin de rue une fois l’heure de l’after­work venue. “On est atta­chés à ce quar­tier et avec les tra­vaux dans la rue, on se dit qu’il y a vrai­ment moyen de récréer un pôle res­tau­ra­tion ici le soir avec le Pré­sen­toir et le Pot Beau­jo­lais qui sont déjà là”. D’où leur fer­me­ture à 22 heures les jeu­dis, ven­dre­dis et same­dis. His­toire de faire durer le plai­sir.

Sinon, vous pou­vez man­ger là-bas tous les midis du lun­di au same­di, de midi à 14 heures. C’est au 27 rue Pierre-Mau­roy que se situe Bleu Canard.