On a testé Neopolis, l’application qui fait de Lille un énorme Monopoly®

Dans Dans la rue, Geek, Lille, VozerTube
Scroll par là

On vous avait par­lé il y a quelques semaines de Neo­po­lis, cette appli­ca­tion déve­lop­pée par trois Lyon­nais qui va trans­for­mer Lille en Mono­po­ly® géant. Eh ben ça y est, elle est offi­ciel­le­ment sor­tie. On l’a tes­tée pour vous. Spoi­ler alert : c’est addic­tif.

Qui n’a jamais rêvé d’être pro­prié­taire du Palais des Beaux-arts, de la Vieille-Bourse en encore d’un com­merce rue de Béthune ? Avec Neo­po­lis, c’est désor­mais pos­sible. Le jeu vient tout juste d’être lan­cé et chez Vozer, on a déjà don­né de notre per­sonne pour le tes­ter et vous en par­ler.

Avant tout, sachez que Neo­po­lis est un jeu qui néces­site de se dépla­cer, comme Poké­mon Go ou Wizard Unite. Donc si vous êtes du genre à pré­fé­rer les jeux pépouzes assis dans votre canap’, ça ne va pas le faire.

Le but, c’est de se bala­der dans les rues de Lille, his­toire de récu­pé­rer des sous et des petites cartes spé­ciales qui vous per­met­tront de faire des trucs comme boos­ter vos reve­nus, détour­ner l’argent des bâti­ments des autres ou gagner encore plus de flouze. Vous pour­rez aus­si, grâce à des lan­cers de dés auda­cieux, for­cer un de vos oppo­sants à mettre en vente l’un de ses bâti­ments, pour lui piquer, moyen­nant (grosse) somme d’argent, his­toire de lui est rap­pe­ler qui est le (ou la boss).

Quand vous avez des (faux) sous, un nou­veau monde (de riches) s’ouvre à vous : vous pou­vez faire construire plein de choses dans Lille, comme par exemple, des bou­tiques, des cafés, des res­tau­rants, des cabi­nets de doc­teur, des bouches de métro et même des bâti­ments his­to­riques. Nous on a fait construire la Vieille Bourse, la sta­tion de métro de Répu­blique Beaux-Arts et un res­to, his­toire de jamais avoir le ventre vide #LeSens­Des­Prio­ri­tés. Pour deve­nir le Big Boss du jeu, bah c’est comme au Mono­po­ly®, il faut avoir le plus de bâti­ments pos­sible, his­toire que vos concur­rents passent par chez vous et vous donnent un max de thunes.

Se balader pour gagner du flouze

Plus on fait construire, plus ça coûte cher et plus ça prend du temps #Tris­te­Vie. Du coup on vous conseille de vous bala­der un max dans Lille, his­toire de récu­pé­rer plein d’argent et de pou­voir créer votre empire avant les autres. On a été un peu triste de ne pas pou­voir faire construire le Palais des Beaux-Arts ou l’O­pé­ra, mais bon c’est pour la bonne cause, parce que ceux là sont mis en vente, déjà prêts à être uti­li­sés. Du coup, ils coûtent plus cher (faut pas pous­ser) et vous n’au­rez pas besoin d’at­tendre plu­sieurs minutes/heures que les tra­vaux soient finis.

Parce que oui, quand on fait ses propres construc­tions, bah c’est logique, faut attendre que ça soit prêt. L’ex­cep­tion s’ap­plique pour le pre­mier bâti­ment, où les déve­lop­peurs ont été assez gen­tils pour vous évi­ter une longue attente.

Et même si c’est addic­tif, on n’est pas obli­gé de jouer quatre heures de suite jus­qu’à ce que quel­qu’un se décide à se mettre en faillite (cou­cou les par­ties qui ne s’ar­rêtent jamais). Avec Neo­po­lis, il ne fau­dra pas être pres­sé et,surtout, il fau­dra être bon sur la durée, parce que les par­ties durent un mois… et que vous pour­rez être jus­qu’à 500. Que le meilleur gagne.

En atten­dant, vous pou­vez tou­jours aller sur le site inter­net de Neo­po­lis pour tout savoir sur l’ap­pli­ca­tion. Sinon pour la télé­char­ger, go ici pour Androïd et pour IOS.